Kubica entend revenir plus fort

  • A
  • A
Kubica entend revenir plus fort
Partagez sur :

Victime d'un grave accident le week-end dernier sur le rallye Ronde di Andora, Robert Kubica a déjà repris du poil de la bête. S'il n'est pas encore assuré de retrouver tous ses moyens de pilote, sa main droite notamment étant sévèrement touchée, le Polonais envisage déjà son retour à la compétition. "Je veux revenir en piste plus fort qu'avant", claironne-t-il.

Victime d'un grave accident le week-end dernier sur le rallye Ronde di Andora, Robert Kubica a déjà repris du poil de la bête. S'il n'est pas encore assuré de retrouver tous ses moyens de pilote, sa main droite notamment étant sévèrement touchée, le Polonais envisage déjà son retour à la compétition. "Je veux revenir en piste plus fort qu'avant", claironne-t-il. Sa vie a beau avoir failli basculer - comme sa carrière demeure aujourd'hui menacée - Robert Kubica, bille en tête, garde de la suite dans les idées. Alors qu'il doit encore subir une intervention relativement lourde avant de songer à sa sortie de l'hôpital Santa Corona, le pilote polonais voit déjà au-delà de sa rééducation, évoquant sans complexe son retour à la compétition. "Après mon ultime opération débutera ma préparation à un retour en piste", souffle-t-il à la Gazzetta dello Sport. Comme si de rien n'était... S'il regrette d'avoir "fait souffrir (s)a mère", Robert Kubica assure lui ne ressentir que peu de douleurs, s'estimant du reste capable de retrouver très vite sa compétitivité malgré ses blessures. "Je veux revenir en piste plus fort qu'avant, martèle-t-il avec une foi déconcertante. Ces accidents vous changent, vous améliorent. C'est ce qui s'est passé pour moi en 2007, après mon accident au Canada. J'ai manqué une course et je suis revenu meilleur." Un discours optimiste et néanmoins éprouvé de la part de celui qui en 2003 s'était battu pour retrouver l'usage de son bras droit après un accident de la route. Lotus Renault veut un pilote d'expérience Alors que rien à ce jour ne lui garantit de recouvrer totalement la maitrise de sa main droite, littéralement broyée lors de son crash sur le rallye Ronde di Andora, dimanche, l'intéressé, loin de s'apitoyer sur son sort, justifie encore son engagement dans une discipline aussi dangereuse à cinq semaines seulement de la reprise du championnat de F1. "Ce n'est pas seulement une passion. Les rallyes constituent aussi un entraînement exigeant pour la F1. Je suis devenu meilleur pilote après avoir participé à de nombreux rallyes l'an dernier." Conscient de son état, Robert Kubica souligne cependant l'évolution rapide et positive de ses blessures pour regonfler son moral et se lancer un pari fou: "Je dois revenir cette année !" En attendant, Lotus Renault a pris le taureau par les cornes, et choisi de faire appel à un pilote expérimenté pour mener à bien le développement de sa R31. "Si tout cela s'était produit durant le milieu de la saison, alors la voiture aurait été développée, et nous aurions pu confier la R31 à un jeune pilote. Mais nous devons développer cette voiture de zéro. Le choix évident est donc un pilote expérimenté", concède auprès d'Autosport Eric Boullier, le manager du team au losange, avant de préciser en marge des essais officiels de Jerez: "Nick (Heidfeld, ndlr) est ici pour être évalué. Une fois que l'on aura fini de juger sa performance, si nous sommes contents de lui, alors on le gardera. Si on ne l'est pas, on ira à Barcelone et on essaiera d'autres pilotes." Sans volant pour 2011, l'ancien pilote Sauber est attendu en piste samedi et dimanche sur le circuit andalou.