Kruijswijk apprend vite

  • A
  • A
Kruijswijk apprend vite
Partagez sur :

Neuvième du dernier Giro, Steven Kruijswijk (Rabobank) a décroché sa première victoire en professionnel jeudi sur le Tour de Suisse. Le Néerlandais de 24 ans s'est imposé au sommet de la montée vers Triesenberg avec quelques secondes d'avance sur Levi Leipheimer et Damiano Cunego, qui conserve le maillot jaune. Dauphin de l'Italien avant cette sixième étape, Juan Mauricio Soler a abandonné après une lourde chute.

Neuvième du dernier Giro, Steven Kruijswijk (Rabobank) a décroché sa première victoire en professionnel jeudi sur le Tour de Suisse. Le Néerlandais de 24 ans s'est imposé au sommet de la montée vers Triesenberg avec quelques secondes d'avance sur Levi Leipheimer et Damiano Cunego, qui conserve le maillot jaune. Dauphin de l'Italien avant cette sixième étape, Juan Mauricio Soler a abandonné après une lourde chute. Son nom est quasiment imprononçable mais commence à marquer les esprits. Après avoir terminé à la neuvième place du classement général du Tour d'Italie le mois dernier, Steven Kruijswijk a de nouveau impressionné ce jeudi en s'adjugeant la sixième étape du Tour de Suisse. Une victoire construite dans les derniers lacets de la terrible montée vers Triesenberg, au Liechtenstein, classée en hors-catégorie. Présent dans le groupe des favoris réduit à douze unités dans cette ultime ascension, le Néerlandais de 24 ans est parti seul à douze kilomètres de la ligne d'arrivée et a su résister à ses poursuivants, notamment Levi Leipheimer et Damiano Cunego, qui ont coupé la ligne avec respectivement neuf et dix-huit secondes de retard. L'Italien de la Lampre conforte ainsi son maillot jaune, mais l'Américain de la Radioshack reste en embuscade. Traumatisme crânien sévère pour Soler Aidé par plusieurs coéquipiers de la Leopard-Trek, dont Jakob Fuglsang, dans cette montée comparée à l'Alpe d'Huez, Frank Schleck est arrivé en sixième position avec trente secondes de retard sur le vainqueur du jour. Petite déception pour l'aîné des frères luxembourgeois qui ne semble pas encore dans une forme optimale. Arrivé en compagnie de ce dernier, le Suisse de la BMC Mathias Frank a réalisé une très belle course à domicile. Huitième, il est le premier représentant de son pays au général. Cette étape a également été marquée par la lourde chute de Juan Mauricio Soler dans les premiers kilomètres. Deuxième du classement général ce matin, le Colombien, qui a apparemment heurté des spectateurs, a été évacué par hélicoptère en direction de l'hôpital de Saint-Gall et admis en unité de soins intensifs. Il souffre d'un traumatisme crânien sévère, d'un oedème cérébral, de fractures et de contusions multiples, selon un communiqué publié par son équipe la Movistar. Le Néerlandais Bauke Mollema a profité des malheurs de ce dernier pour s'installer sur la deuxième marche du classement général, à 1'23" de Damiano Cunego, et devant son coéquipier à la Rabobank et héros du jour Steven Kruijswijk, troisième à 1'36".