Kostelic couronné

  • A
  • A
Kostelic couronné
Partagez sur :

C'est fait ! Ivica Kostelic est assuré de décrocher le gros Globe de cristal, récompensant le meilleur skieur du monde de la saison. Le Croate, monté à dix reprises sur le podium cette saison, dont six fois sur la plus haute marche, ne pourra pas être rattrapé par Didier Cuche, seulement septième samedi de la descente de Kvitfjell, lors des finales de Lenzerheide.

C'est fait ! Ivica Kostelic est assuré de décrocher le gros Globe de cristal, récompensant le meilleur skieur du monde de la saison. Le Croate, monté à dix reprises sur le podium cette saison, dont six fois sur la plus haute marche, ne pourra pas être rattrapé par Didier Cuche, seulement septième samedi de la descente de Kvitfjell, lors des finales de Lenzerheide. Un gros Globe de plus dans la famille Kostelic ! La petite soeur, Janica, en avait amassé trois (2001, 2003 et 2006) au cours de son exceptionnelle carrière saluée par quatre titres olympiques et cinq titres mondiaux. L'aîné de la fratrie, Ivica, a imité sa cadette en s'imposant comme le meilleur skieur du monde lors de cette saison 2010-2011. Avec 518 points d'avance sur Didier Cuche à la sortie de la seconde descente de Kvitfjell et plus que cinq courses au programme de cette saison, le Croate n'a pas eu besoin d'attendre les finales de Lenzerheide, programmées la semaine prochaine, pour mettre la main sur ce gros Globe de cristal qui vient récompenser, à 31 ans, une carrière faite de hauts et de bas. Stoppé à plusieurs reprises par un genou récalcitrant, le colosse de Zagreb a connu son hiver le plus prolifique de sa carrière. Avec sept victoires lors des 14 premières courses de la saison, trois en slalom, trois en combiné et une en Super-G, il avait vite mis fin au suspens dans cette course au gros Globe. Une consécration qui s'accompagne déjà pour le champion du monde de slalom en 2003 d'un globe de cristal du combiné, le deuxième seulement dans son armoire à trophées avec celui du slalom obtenu en 2002. Triple médaillé d'argent olympique, en slalom et en combiné à Vancouver (2010) et en combiné à Turin (2006), Kostelic tentera d'agrémenter cette saison pleine, déjà sanctionnée par une médaille de bronze lors des Mondiaux de Garmisch-Partenkirchen, par deux autres petits globes, celui du Super-G où il en embuscade avec Cuche à 36 points de Georg Streitberger (blessé et forfait jusqu'à la fin de la saison) et celui du slalom que convoite également Jean-Baptiste Grange. Reste à savoir, notamment pour le Français, si ce sacre lui donnera des ailes pour les cinq derniers rendez-vous de la saison, dont le premier dès dimanche à Kvitfjell (Super-G).