Kombouaré : "c'est un titre"

  • A
  • A
Kombouaré : "c'est un titre"
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - L'entraîneur du PSG abordre le Trophée des champions avec une ambition mesurée.

LIGUE 1 - L'entraîneur du PSG abordre le Trophée des champions avec une ambition mesurée. "Il entre dans le cadre de la préparation mais c'est aussi un titre." À quelques heures de disputer le Trophée des champions face à l'OM, mercredi, à Radès, l'entraîneur du Paris-SG Antoine Kombouaré est apparu relativement ambitieux, lundi, dans le Club Sports Europe 1. "Avec la Coupe de France, on a gagné une des trois compétitions organisées l'an dernier. On est allé le chercher. Le Trophée des champions, c'est une belle compétition, face à un adversaire redoutable. Au-delà du fait que ce soit Marseille, il y a un titre en jeu." Pour autant, l'entraîneur des Rouge et Bleu reconnaît que l'objectif reste d'être "prêt pour le 7 août", date du premier match du Championnat, face à Saint-Étienne. Écoutez Antoine Kombouaré dans le Club Sports Europe 1, au micro de Céline Géraud : Durant ses matches amicaux, le PSG a plutôt brillé, avec trois victoires face à Evian (2-1), le Sporting Lisbonne (4-2), Malines (4-0) et un nul face au Legia Varsovie (2-2). "Gagner des matches amicaux, c'est bien mais il faut être méfiant", a reconnu "AK". "On a tous envie de bien faire, tous les joueurs ont envie d'être titulaire, tout le monde a envie que ça marche". Parmi les joueurs qui ne luttent plus pour être titulaire, figurent Jérôme Rothen et Younousse Sankharé, que le coach parisien a décidé d'envoyer en équipe réserve. "Ils s'entraînent avec la CFA en attendant de trouver preneur. Si ce n'est pas le cas, ils retourneront dans le groupe pro." Concernant les joueurs qui doivent encore arriver au Paris-SG, Antoine Kombouaré n'a pas souhaité livré de nom, même si celui de William Gallas circule. "Je n'ai pas pris la décision de prendre William Gallas ou un autre", a-t-il souligné, tout en précisant une stratégie qui a eu cours ces dernières saisons au PSG : "prendre des joueurs d'expérience, pas sur le déclin, qui ont encore envie de prouver des choses". L'entraîneur kanak est en tout cas sûr d'une chose : "on ne peut plus revivre la saison dernière". Il explique le mauvais classement final du club de la capitale (13e) par une fin de saison difficile. "La victoire en Coupe de France, avec tous les soucis, nous a pris beaucoup d'énergie. Avec le décès de notre supporter, la grippe A, à un moment donné, on s'est relâchés, il y a une fin de saison un peu lâchée, à notre grande déception." Et Kombouaré de conclure, visiblement sûr de lui, sur son objectif pour la saison à venir : "faire beaucoup mieux, et on en a les moyens, il n'y a aucun souci".