Kombouaré: "5e, ce serait bien"

  • A
  • A
Kombouaré: "5e, ce serait bien"
Partagez sur :

Après la défaite concédée par son équipe, dimanche soir sur le terrain de l'Olympique de Marseille (2-1), l'entraîneur parisien semblait fataliste. Avec désormais dix points de retard sur le leader lillois et six sur l'OM à l'issue de la 28e journée de Ligue 1, Antoine Kombouaré estime que le club de la capitale doit avant tout sauver sa place dans le top 5.

Après la défaite concédée par son équipe, dimanche soir sur le terrain de l'Olympique de Marseille (2-1), l'entraîneur parisien semblait fataliste. Avec désormais dix points de retard sur le leader lillois et six sur l'OM à l'issue de la 28e journée de Ligue 1, Antoine Kombouaré, qui a apprécié la prestation de COupet dans les buts, estime que le club de la capitale doit avant tout sauver sa place dans le top 5. Quel est le sentiment qui domine ? On imagine une véritable déception. Oui et non, c'est une déception car on a raté le coche en première période, et non car on n'a pas existé en seconde. On aurait pou revenir au score en première mi-temps notamment sur l'occasion de Nenê. Ils sont trois coéquipiers à coté de lui, il pouvait la mettre en retrait. Il fait le mauvais le choix car il n'y a pas eu but mais bon... Avez-vous cru jusqu'au bout marquer ce but, comme Lille l'avait fait au Vélodrome dans le temps additionnel ? Oui, les entrées de Erding et du petit Bahebeck ont été effectuées pour bouger cette défense marseillaise. On a eu des situations, on les mal exploitées. On n'était pas assez incisifs dans la zone de vérité. Amener le ballon dans les 16, 50 mètres c'est une chose, après il faut être décisif. Vous avez fait le choix de Coupet plutôt qu'Edel. Comment jugez-vous sa prestation ? C'est compliqué. En première période, il n'a aucun arrêt à faire et on est mené 2-1. Sur la tête à bout portant, le deuxième but, il est délaissé par ses défenseurs. En deuxième, il fait une belle parade sur le tir d'Ayew. Je suis content de son match, j'aurais aimé bien sûr qu'il soit décisif. Cette défaite contre Marseille risque de coûter cher pour vos ambitions de titre. C'est une mauvaise opération comptable en effet. Je rappelle que l'on a joué 11 matches en cinq semaines, physiquement on a souffert en seconde. On a eu du mal changer de rythme, à mettre de la vitesse, donc on n'a pas fait de différence. La coupure arrive au bon moment. 10 points de retard sur Lille à 10 journées de la fin, le titre est-il définitivement envolé ? Ce soir (dimanche), je dirais que c'est insurmontable. On va surtout essayer de bien récupérer, gagner çà domicile le prochain match et on verra ensuite. Maintenant, il reste 30 points en jeu, c'est énorme. Si on terminait 5e, ce serait bien mais j'ai espoir de voir mon équipe gagner quelques places. On va travailler fort pour garder cette 5e place avec l'autre objectif qu'est la Coupe de France.