Kobe Bryant a fait son show

  • A
  • A
Kobe Bryant a fait son show
Partagez sur :

Mission réussie pour Kobe Bryant ! Particulièrement motivé à l'idée d'évoluer à domicile à l'occasion du All-Star Game, la star des Lakers a en effet mené l'équipe de la Conférence Ouest à la victoire, Bryant inscrivant 37 points synonymes de trophée MVP et l'Ouest l'emportant 148-143 malgré le triple-double de LeBron James côté Est. Blake Griffin a, lui, été plus discret avec 8 points.

Kobe Bryant n'a pas déçu ! Particulièrement motivé à l'idée d'évoluer à domicile à l'occasion du All-Star Game, la star des Lakers a en effet mené l'équipe de la Conférence Ouest à la victoire, Bryant inscrivant 37 points synonymes de trophée MVP et l'Ouest l'emportant 148-143 malgré le triple-double de LeBron James côté Est. Blake Griffin a, lui, été plus discret avec 8 points. Home, sweet home ! Après la victoire de Blake Griffin, samedi, au concours de dunks, c'est l'autre star de Los Angeles, Kobe Bryant, qui a brillé, dimanche, lors du match des étoiles du All-Star Game. Quelques heures après être devenu le premier sportif à poser ses empreintes sur Hollywood Boulevard et devant un public du Staples Center évidemment acquis à sa cause, l'icône des Lakers a en effet sorti le grand jeu lors de la confrontation au sommet entre les meilleurs joueurs de la Ligue. A tel point qu'avec 37 points à 14 sur 26 aux tirs et 14 rebonds en 29 minutes, Kobe Bryant méritait bien un quatrième titre de MVP, égalant ainsi le record de Bob Pettit. «C'est particulièrement agréable d'être à la maison pour jouer un All-Star Game, d'évoluer devant son public. C'est mon dernier All-Star Game devant mes fans et je suis vraiment heureux d'avoir pu réussir ce genre de performance.» savourait ainsi le héros de la soirée. Une fois n'est pas coutume, la vedette californienne a certes pioché en fin de match, Bryant n'inscrivant d'ailleurs pas le moindre point lors des six dernières minutes, mais en dépit d'une remontée fantastique de l'Est initiée par LeBron James dans le dernier quart, l'équipe de la Conférence Ouest a profité de la verve de Bryant pour l'emporter 148-143. Mené de 17 points à l'entame du dernier quart, l'Est a eu beau recoller à deux unités avec à peine plus de deux minutes à jouer, Pau Gasol puis Kevin Durant, aux lancers, ont en effet alors assuré la victoire de l'Ouest. Parmi les troupes de Greg Popovich, l'autre représentant des Lakers présent au traditionnel raout des étoiles et la star du Thunder ont d'ailleurs été les plus en vue derrière Bryant, l'Espagnol compilant notamment 17 points et 7 rebonds et Durant faisant honneur à son statut de meilleur marqueur de la Ligue avec 34 points. Et il fallait bien ça pour rendre vain les efforts de King James. Si l'Est est resté trop court, la star du Heat n'en a pas moins rejoint Michael Jordan au tableau d'honneur du All-Star Game, devenant en effet le deuxième joueur de l'histoire à réaliser un triple-double lors du match des étoiles. Las, malgré ses efforts, ses 29 points, 12 rebonds et 10 passes n'ont pas suffi. Pas plus que les 29 points d'Amare Stoudemire, la star des Knicks. La faute notamment, à la discrétion du quatuor des Celtics. Au lendemain de sa défaite dans le concours à trois points, Ray Allen a bien inscrit 12 points, mais le Big Four de Boston aura décidemment passé un mauvais week-end en terre ennemie. Sifflés comme rarement lors des présentations, Paul Pierce, qui a pourtant grandi à Los Angeles, et Kevin Garnett ont ainsi terminé avec 6 et 4 points au compteur, les deux compères ne faisant en effet que passer avec respectivement 11 et 8 minutes de jeu. Ajoutez-y un Dwyane Wade obligé de sortir dans le troisième quart après s'être donné une légère entorse de la cheville, le MVP de la dernière édition ayant pourtant bien démarré avec 14 points en 20 minutes, et le tandem James-Stoudemire était trop esseulé pour renverser l'Ouest...