Klitschko trop fort pour Haye

  • A
  • A
Klitschko trop fort pour Haye
Partagez sur :

Le monde des poids lourds est désormais totalement et uniquement dominé par les frères Klitschko. Le combat tant attendu entre Vladimir Klitschko et David Haye, samedi soir à Hambourg, n'a pas été à la hauteur des attentes tant le Britannique est apparu incapable d'imposer sa boxe. L'Ukrainien, qui a triomphé aux points, ajoute donc la ceinture WBA à sa collection riche des titres IBF et WBO.

Le monde des poids lourds est désormais totalement et uniquement dominé par les frères Klitschko. Le combat tant attendu entre Vladimir Klitschko et David Haye, samedi soir à Hambourg, n'a pas été à la hauteur des attentes tant le Britannique est apparu incapable d'imposer sa boxe. L'Ukrainien, qui a triomphé aux points, ajoute donc la ceinture WBA à sa collection riche des titres IBF et WBO. Les poings levés, Vladimir Klitschko savoure. L'Ukrainien n'a jamais véritablement été mis en danger ce samedi à Hambourg, devant 50 000 spectateurs, par un David Haye qui a sans doute mesuré la différence qui le sépare de son vainqueur. Certes, Klitschko n'est pas le puncheur dont tout le monde rêve mais sa boxe intelligente et sa puissance font suffisamment de ravage pour avoir écarté un à un, avec son frère Vitali, tous les potentiels adversaires, si bien que le paysage est désormais désertique. Dans le monde des poids lourds, il y a donc les frères Klitschko et... c'est tout. David Haye trépignait pourtant d'impatience depuis trois ans à l'idée d'affronter le champion du monde IBF et WBO ! Samedi soir dans une Imtech Arena remplie, il n'a jamais réussi à imposer son tempo et placer sa fameuse droite qui a si souvent fait mouche. L'allonge d'un Klitschko qui a toujours mené cet affrontement a fait le reste. Dans le 4e round, Haye a même été contraint de mettre un genou à terre, il sera de nouveau compté dans le 10e round. Fatigué en cette fin de combat, David Haye joue tout de même son va-tout dans le 12e et dernier round. Un dernier acte impressionnant mais bien insuffisant pour inverser une tendance trop nette. Les juges ne s'y sont pas trompés en donnant Klitschko vainqueur à une unanimité très nette 117-109, 118-108 et 116-110. Huit points d'écart en moyenne, c'est un gouffre ! Ou plutôt la réalité actuelle du monde des poids lourds. Même Haye n'est pas au niveau. Une domination extrême qui nourrit l'éventualité d'un départ à la retraite de Vitali et Vladimir, lesquels n'ont pas d'adversaire à leur mesure et ne souhaitent pas se rencontrer.