Klitschko surpuissant

  • A
  • A
Klitschko surpuissant
Partagez sur :

BOXE - Vitali Klitschko a été plus puissant que Cristobal Arreola, samedi, en conservant sa ceinture WBC des lourds.

Vitali Klitschko n'a fait qu'une bouchée de Cristobal Arreola, samedi soir, au Staples Center. L'Ukrainien a donc conservé sa ceinture WBC des lourds après l'abandon de son adversaire à l'amorce de la 11e reprise.Entre un Vitali Klitschko sept fois porté aux nues dans sa longue carrière et un Cristobal Arreola qui n'avait jamais combattu pour le gain d'un titre mondial, malgré ses 28 combats au compteur, il y avait comme un déséquilibre, samedi soir à Los Angeles. Une marge favorable à l'aîné des frères Klitschko qui n'a pas manqué de se faire sentir dès les premiers coups échangés. Plus grand, plus tranchant et plus mobile, l'Ukrainien n'a pas eu ainsi à attendre le verdict des juges pour venir à bout du courage de son opposant.Gonflé à bloc à l'idée de devenir le premier Américain d'origine mexicaine à conquérir une ceinture de champion du monde chez les lourds, Cristobal Arreola a beaucoup encaissé sur le ring du Staples Center. Sans doute bien plus que de raison. Et c'est finalement le visage ensanglanté que le Californien s'est décidé à jeter les gants à l'issue d'une 10e reprise aux allures de calvaire, concédant alors la toute première défaite de sa carrière, malgré 27 précédents.Place à Haye ou ValuevTriomphant pour sa part après ce troisième succès depuis son retour aux affaires, il y a environ un an de cela, et sa reconquête de la ceinture WBC au détriment du Nigérian Samuel Peter – une distinction qu'il avait déjà défendue avec brio face au cubain Juan Carlos Gómez en mars dernier - Vitali Klitschko, 33 ans, émarge désormais à 38 victoires (dont 36 avant la limite) pour deux revers. De quoi se féliciter d'avoir repris le chemin du ring après trois ans d'abstinence en raison d'une blessure au genou droit.Pas question néanmoins pour l'Ukrainien de se reposer sur ses acquis. A peine avait-il programmé son rendez-vous avec Cristobal Arreola que Vitali Klitschko songeait déjà à un duel avec David Haye, un redoutable adversaire qu'il devait affronter en juin dernier mais qui a finalement préféré se tourner vers la ceinture WBA détenue par Nikolay Valuev. Appelés à en découdre à Nuremberg le 7 novembre prochain, la faucheuse anglaise et l'ogre russe se trouvent tous les deux dans la ligne de mire du champion WBC dorénavant. Le but ? Unifier sous le nom de Klitschko l'ensemble des titres dédiés aux lourds, son frère Wladimir régnant de son côté sur les fédérations IBF et WBO...