Kiel enfin roi d'Europe

  • A
  • A
Kiel enfin roi d'Europe
@ Reuters
Partagez sur :

HANDBALL - Kiel est champion d'Europe, après sa victoire devant Barcelone (36-34).

HANDBALL - Kiel est champion d'Europe, après sa victoire devant Barcelone (36-34).Les nombreux spectateurs de Kiel massés dans l'Arena de Cologne ont d'abord assisté à un cavalier seul du Barça. Les hommes de Pascual se sont fait un plaisir de bousculer une formation allemande peut-être encore traumatisée par ces deux finales perdues consécutivement face à Ciudad Real. Le temps pour Juanim de se faire un plaisir de martyriser les portiers de Kiel, y compris Thierry Omeyer en début de rencontre. Le Barça a en effet mené 3-1, 9-6, 12-9 puis 15-10 après 20 minutes. A ce moment-là, c'est Barrufet qui était en feu dans la cage espagnole et les attaquants de Kiel qui étaient à la peine. Mais c'est justement après 20 minutes que Thierry Omeyer commence son show. Il multiplie les parades mais sans que ses attaquants n'en profitent réellement si bien qu'à la pause, le score est encore de 20-17 en faveur de Barcelone.Omeyer devient infranchissableA la reprise, la tendance se confirme totalement, Juanim s'amuse encore, notamment sur penalty, et dans son sillage Barcelone s'amuse. Zeitz, lui, se met en évidence avec 2 tirs manqués et une exclusion de 2 minutes (38e). Le score passe alors de 21-18 à 25-19 suite à un but de Nagy (25-19, 41e). Le club de la Baltique, au fond du trou, va totalement et incroyablement renaître de ses cendres. Zeitz et Jicha se déchainent en attaque, Omeyer devient tout simplement infranchissable et même le jeune pivot tricolore Igor Anic y va de sa petite touche avec un penalty provoqué et un but. Le Barça n'y est plus tandis que le club de la Baltique est transfiguré et revient à 25-22, 62-24 puis égalise à 29-29 grâce à Zeitz. Depuis son aile, Lundström donne un premier avantage aux siens (30-29) tandis que Narcisse accroît cette avance à 32-30 avant que Zeitz n'enfonce le clou (33-30, 55e). Un penalty de Juanim permet au Barça de rester en vie mais l'Espagnol finit par manquer un jet de 7 mètres face à Gentzel. Et si Romero ramène son équipe à 35-34 dans la dernière minute, un ultime but de Jicha offre le sacre à Kiel.