Kaymer fait coup double

  • A
  • A
Kaymer fait coup double
Partagez sur :

Non content de s'être qualifié cette nuit pour la finale du tournoi mondial de match-play, Martin Kaymer a acquis l'assurance, cette nuit, de déloger Lee Westwood de son trône dès la semaine prochaine. L'intéressé deviendra alors le deuxième plus jeune n°1 mondial de l'histoire, derrière Tiger Woods, et le deuxième Allemand à atteindre le palier ultime.

Non content de s'être qualifié cette nuit pour la finale du tournoi mondial de match-play, Martin Kaymer a acquis l'assurance, cette nuit, de déloger Lee Westwood de son trône dès la semaine prochaine. L'intéressé deviendra alors le deuxième plus jeune n°1 mondial de l'histoire, derrière Tiger Woods, et le deuxième Allemand à atteindre le palier ultime. Tiger Woods, Lee Westwood, Phil Mickelson, Rory McIlroy ou Ernie Els, aucun de ces grands noms du golf n'a répondu présent cette semaine au tournoi mondial de match-play. Sur le parcours de Dove Mountain à Marana, dans l'Arizona, Martin Kaymer, lui, a été au rendez-vous. Tandis que ses illustres aînés sombraient prématurément, le jeune Allemand s'est frayé un chemin jusqu'en finale. Tombeur dans la nuit de samedi à dimanche de l'Américain Bubba Watson, Kaymer aura l'occasion ce dimanche de remporter son deuxième trophée de l'année, après sa victoire à Abu Dhabi le mois dernier. Impressionnant de régularité au plus haut niveau depuis la saison passée, celui qui s'est fait un nom sur le circuit européen dès janvier 2008 n'aura pas la tâche facile, alors, face à un Luke Donald bourreau de Matt Kuchar en demie et qui n'a guère concédé que 13 trous en cinq duels. Qu'importe, l'essentiel étant déjà acquis pour l'intéressé. Dès lundi en effet, Martin Kaymer prendra place en tête du classement mondial. Un privilège rare pour un Allemand, seul Bernhard Langer ayant à ce jour coiffé la couronne au pays de Goethe. 17 semaines après le début de son règne, l'Anglais Lee Westwood, qui avait pris la succession de Tiger Woods le 31 octobre dernier, cède ainsi la main à bien plus précoce que lui. Six mois après avoir pris une nouvelle dimension à l'USPGA, Martin Kaymer devient à 26 ans le deuxième plus jeune n°1 mondial depuis l'instauration du classement international en 1986. En 1997, le Tigre avait conquis le monde à l'âge de 21 ans.