Karabatic retrouve Montpellier

  • A
  • A
Karabatic retrouve Montpellier
Partagez sur :

C'est officiel ! Après quatre ans d'exil à Kiel, Nikola Karabatic jouera bien à Montpellier la saison prochaine. Un accord a été trouvé entre les dirigeants du club, la région Languedoc-Roussillon et l'agglomération de Montpellier pour le financement du transfert.

C'est officiel ! Après quatre ans d'exil à Kiel, Nikola Karabatic jouera bien à Montpellier la saison prochaine. Un accord a été trouvé entre les dirigeants du club, la région Languedoc-Roussillon et l'agglomération de Montpellier pour le financement du transfert.Nikola Karabatic revient dans son club de coeur. L'arrière de Kiel portera donc les couleurs de Montpellier les quatre prochaines saisons, selon l'annonce faite ce mardi sur le site officiel du THW, récent finaliste de la Ligue des Champions. La star de l'équipe de France avait, il y a quelques semaines, évoqué un retour au MAHB qui s'est concrétisé par des garanties financières trouvées par le champion de France en titre. En effet, la région Languedoc-Roussillon, l'agglomération et la ville de Montpellier vont en partie financer le transfert de Karabatic.Meilleur joueur du monde selon les observateurs, le Français avait rejoint Kiel en 2005 en provenance justement de Montpellier. Avec le club allemand, il a remporté quatre titres de champion d'Allemagne, trois coupes d'Allemagne et la Ligue des champions en 2007, sa deuxième après celle gagnée en 2003 avec le MAHB. Les relations entre Karabatic et Kiel se sont refroidies en fin de saison dernière lorsque les dirigeants du THW ont décidé de se séparer de l'entraîneur Zvonimir Serdarusic, proche du Tricolore, qui a d'ailleurs failli le rejoindre à Rhein-Neckar Löwen.Avec son frèreAutre bonne nouvelle pour Montpellier, la venue dans les bagages de Karabatic de son ami, le Slovène Vid Kavticnik, l'un des meilleurs ailiers droits de la planète, qui a lui aussi signé pour quatre ans. Patrice Canayer aura donc à sa disposition une équipe très compétitive la saison prochaine, capable évidemment de conserver son titre de champion de France, mais aussi de jouer les premiers rôles sur la scène européenne. Réunis pour la première fois sous le même maillot, Luka et Nikola ont donc réalisé un de leurs rêves. Au plus grand bonheur du club héraultais.