Karabatic de retour à Montpellier ?

  • A
  • A
Karabatic de retour à Montpellier ?
Partagez sur :

Nikola Karabatic sous le maillot de Montpellier. Cette image n'appartient peut-être plus au passé de la cité héraultaise et de son club de handball. Le meilleur joueur du monde a, en effet, confié au quotidien Die Welt vouloir rentrer en France et plus précisément en Languedoc-Roussillon.

Nikola Karabatic sous le maillot de Montpellier. Cette image n'appartient peut-être plus au passé de la cité héraultaise et de son club de handball. Le meilleur joueur du monde a, en effet, confié au quotidien Die Welt vouloir rentrer en France et plus précisément en Languedoc-Roussillon.Un pas de plus vers Montpellier pour Nikola Karabatic. Tout juste sacré champion d'Allemagne avec Kiel, le champion olympique et champion du monde a nettement signalé sa préférence pour son ancien club, à en croire ses déclarations: "Le club qui a montré le plus d'intérêt pour m'accueillir jusque-là, c'est Montpellier. Ils ont mis en place un bon concept et j'aimerais vraiment bien rejouer pour ce club", a-t-il indiqué au quotidien allemand Die Welt. Je pourrais peut-être gagner plus d'argent ailleurs mais Montpellier a d'autres arguments auxquels j'accorde plus d'importance. Je suis chez moi dans cette ville."Aveu saisissant dans ce monde actuel du sport business de la part d'un Karabatic pourtant pisté également par les plus grosses écuries espagnoles que sont Ciudad Real ou Barcelone, toutes prêtes à casser leur tirelire pour attirer le Français qui, il est vrai, a de bonnes raisons de privilégier le lien affectif: "Mon frère joue là-bas, il est pivot et patron de la défense. Mon père, lui, est en charge de l'entraînement des gardiens de but." Le joueur de 25 ans a par ailleurs ajouté qu'il "attend de pouvoir dialoguer avec la direction. J'essaie de jouer le mieux possible et de faire mon boulot sur le terrain". Pour attirer le meilleur joueur du monde dans l'Hérault, les dirigeants de Montpellier auront fort à faire puisque le joueur est lié à son club jusqu'en 2012.Et l'affaire de corruption qui n'en finit plus d'ébranler le club allemand – les soupçons portent sur une prétendue corruption d'arbitres - ne facilite pas les choses: "Bien sûr, le club a d'autres problèmes en ce moment, car le scandale occupe tout le monde, mais je voudrais enfin savoir où j'en suis. (...) Il faut que toute la vérité éclate le plus vite possible afin qu'un nouveau départ puisse être pris cet été. J'aime ce sport et cela me rend triste quand j'entends tout le mal que l'on dit sur le hand." Pour Karabatic, on l'aura compris, l'argent n'est pas tout...