Kaboul pour une revanche

  • A
  • A
Kaboul pour une revanche
Partagez sur :

L'équipe de France va disputer une rencontre particulièrement importante dans l'optique de la qualification à l'Euro 2012, vendredi au Stade de France face à l'Albanie. Si l'on a beaucoup parlé des absences sur blessure, notamment sur le plan offensif, la ligne défensive va également être chamboulée avec les absences de Sagna ou Abidal. Younes Kaboul, qui était passé à côté en Albanie, aura ainsi une opportunité de se reprendre.

L'équipe de France va disputer une rencontre particulièrement importante dans l'optique de la qualification à l'Euro 2012, vendredi au Stade de France face à l'Albanie. Si l'on a beaucoup parlé des absences sur blessure, notamment sur le plan offensif, la ligne défensive va également être chamboulée avec les absences de Sagna ou Abidal. Younes Kaboul, qui était passé à côté en Albanie, aura ainsi une opportunité de se reprendre. Une charnière inédite. Younes Kaboul et Adil Rami vont former la défense centrale tricolore ce vendredi au Stade de France face à l'Albanie, dans une rencontre à ne surtout pas perdre dans l'optique de la qualification à l'Euro 2012. Les Bleus sont en effet au coude à coude avec la Bosnie dans la dernière ligne droite et il serait de bon ton de ne pas manquer de prendre les trois points face à une formation albanaise qui lui avait posé des problèmes à l'aller à Tirana début septembre (2-1), notamment au cours d'une seconde période vraiment crispante. Un duel qui avait été plutôt délicat pour Younes Kaboul secoué par Bogdani, auteur du but de son équipe. Habituellement associé à Eric Abidal - ce fut le cas en partie en Ukraine (4-1), en Pologne (1-0), contre le Chili (1-1) et en Albanie (2-1) - le défenseur de Tottenham va cette fois évoluer à côté d'un Adil Rami qu'il avait pris l'habitude de suppléer. Le manque d'automatismes qui va en découdre devrait être logique même si l'on imagine tout de même assez mal les Bleus donner les clés de la maison à l'Albanie vendredi soir dans un Stade de France tout acquis à sa cause. L'opportunité de se (re)montrer Malgré tout, la formation dirigée par Laurent Blanc devra se méfier et Younes Kaboul est particulièrement bien placé pour le savoir, lui qui avait pris le bouillon à Tirana. Il avait notamment été l'auteur d'une glissade pour un poteau adverse, n'avait pas été exempt de tout reproche sur le but et avait souvent été pris dans son dos. Un cauchemar passé qu'il aura peut-être en tête à l'heure de retrouver cette même formation albanaise. Malgré tout, le défenseur des Spurs en a vu d'autre en Premier League et il ne va sans doute pas gamberger bien longtemps. Il s'agit plutôt d'une belle opportunité, pour celui qui est si bon avec les Spurs, de montrer à Laurent Blanc que son entente avec un Adil Rami qui brille avec Valence et peut-être avec Mathieu Debuchy, s'il est placé sur le flanc droit de la défense au détriment d'Anthony Réveillère comme cela se murmure. Dans cette dernière ligne droite qui doit mener les Bleus vers l'Euro, Younes Kaboul n'a tout simplement pas le droit de douter. Sa rudesse dans les duels ou encore sa capacité d'apporter un plus offensif sur les coups de pied arrêtés seront des atouts à ne pas négliger. Laurent Blanc le sait, à Kaboul de le montrer.