Joubert s'éteint, Amodio rayonne

  • A
  • A
Joubert s'éteint, Amodio rayonne
Partagez sur :

Pourtant inspiré par les championnats d'Europe, où il a déjà ravi trois titres et sept podiums en dix participations, Brian Joubert a échoué ce jeudi lors du programme court, à Berne. Le Poitevin ne compte que 70,44 points et voit ses rêves de podium s'envoler. Le talentueux espoir tricolore, Florent Amodio, leader à l'issue du court, est lui plus que jamais en course (78,11 points).

Pourtant inspiré par les championnats d'Europe, où il a déjà ravi trois titres et sept podiums en dix participations, Brian Joubert a échoué ce jeudi lors du programme court, à Berne. Le Poitevin ne compte que 70,44 points et voit ses rêves de podium s'envoler. Le talentueux espoir tricolore, Florent Amodio, leader à l'issue du court, est lui plus que jamais en course (78,11 points). Suisse, 2002: le parfait inconnu qu'était Brian Joubert avait créé la surprise et s'était hissé sur la troisième marche du podium des championnats d'Europe, à Lausanne. Le début d'un glorieux parcours, marqué de nombreux titres. Neuf ans plus tard, toujours en Suisse, tandis que Joubert en a certainement fini, le jeune Florient Amodio prend le chemin de la relève. Amer après les Jeux Olympiques de Vancouver, où la déception finale était à la hauteur des ambitions initiales, déçu après son abandon lors du Trophée Bompard, Joubert souhaitait faire taire ses détracteurs à Berne, dans une compétition où il se "sent bien". Mais, comme si la boucle méritait finalement d'être bouclée, le Poitevin se dirige vers une nouvelle déception. Alors qu'il se disait "sur la bonne voie" après avoir reconquis son statut de numéro un français en décembre dernier, le Tricolore, victime d'une chute sur son triple lutz, est relégué au septième rang du programme court, avec seulement 70,44 points. Après avoir raflé trois couronnes et sept podiums continentaux, Brian Joubert devrait donc repartir bredouille des championnats d'Europe, pour la première fois de sa carrière. Amodio leader A 20 ans, le talentueux Florent Amodio marche, lui, sur les traces dorées de son aîné. Pour son baptême en championnat d'Europe, le Cergy-Pontain est en passe de réaliser l'exploit. Brésilien d'origine, le vice-champion de France 2010, également médaillé d'argent lors du Bompard, termine en tête du programme court avec 78,11 points. Sauf catastrophe, le Français devrait se hisser sur le podium final vendredi... comme l'avait fait Joubert à ses débuts. Dans l'ombre de ses deux coéquipiers, Alban Préaubert a tenté de déjouer les pronostics. En vain. Troisième des derniers championnats de France, le Grenoblois, handicapé par une blessure au genou, compte 63,77 points et doit une nouvelle fois se contenter du milieu de tableau (10e), après une sixième place au Skate Canada en octobre 2010, puis un cinquième rang lors de la coupe de Russie en novembre dernier. Après une dix-neuvième place décevante lors des Jeux Olympiques de Vancouver et un forfait inattendu pour les championnats du Monde de Turin, Tomas Verner a semble-t-il retrouvé toutes ses vertus. Le Tchèque, couronné à Zagreb en 2008 et sextuple champion national, termine cinquième. Son compatriote Michael Brezina, auteur d'une excellente présentation, s'est logiquement emparé de la deuxième place, avec 76,13 points.