Josserand décroche le bronze

  • A
  • A
Josserand décroche le bronze
@ Reuters
Partagez sur :

JO 2010 - La Française Marion Josserand a terminé troisième de la finale du skicross.

JO 2010 - La Française Marion Josserand a terminé troisième de la finale du skicross. Le skicross, comme le snowboardcross, est une épreuve cruelle. On a beau dominer sa discipline tout au long de l'année, on n'est pas l'abri d'une erreur le jour J, synonyme d'élimination. Pareille mésaventure avait frappé le snowboarder Pierre Vaultier la semaine dernière. La même sentence est tombée sur Ophélie David mardi. Bien partie après les qualifications bouclées au sixième rang, et un huitième de finale passé sans encombre, contrairement à Chloé Georges éliminée à ce stade, la Française n'a pas dépassé les quarts de finale. La faute à une chute, qui est venue briser les espoirs de titre olympique de celle qui vient de terminer six ans de suite numéro un mondiale. "J'ai fait plein de petites erreurs et dans notre sport il ne faut pas en faire. C'est le jeu. En skicross, ça bascule vite dans un sens ou dans un autre", a simplement commenté Ophélie David sur France Télévisions. "J'ai tellement de déception, de regret, d'envie de m'excuser". Une déception à la hauteur de son immense palmarès, auquel il ne manquait, à 33 ans, qu'une médaille olympique. Mais le malheur des uns... Engagée dans la même série qu'Ophélie David, Marion Josserand, qui devançait sa compatriote au moment de la chute de celle-ci, a su éviter le piège et filer droit vers les demi-finales, puis la finale. Josserand : "J'avais pris le départ pour m'amuser" Au bout du compte, une troisième place, juste derrière la Norvégienne Hedda Berntsen, mais assez loin de la Canadienne Ashleigh McIvor, première championne olympique de l'histoire de skicross. "Pour mes premiers Jeux, les premiers jeux de skicross, c'est magnifique !", s'est exclamé la Française à l'arrivée, devant les caméras de France Télévisions. "J'avais pris le départ pour m'amuser et je me retrouve en finale avec une médaille de bronze, c'est incroyable! Quand je passe des runs je commence à être méchante et à croire en moi. Et c'est ce qui s'est passé au fur et à mesure des runs, je prenais confiance, c'est génial!" Josserand, qui n'avait à son actif qu'un seul podium en coupe du monde, a tenu à clarifier la situation par rapport à la chute d'Ophélie David. "Je ne passe pas devant, je prends un meilleur départ et je ne savais pas si c'était elle derrière, a expliqué l'Iséroise. Après je sens que l'on me touche le ski sur le saut ou elle tombe, mais je ne savais vraiment pas que c'était elle. Je ne savais pas qu'elle était tombée. Et c'est en arrivant à l'arrivée que j'ai vu qu'elle était tombée sur le saut. Dans le parcours je me disais: "Serre les portes pour ne pas te faire croquer". Et je suis arrivée en bas deuxième. J'étais contente, mais déçue pour Ophélie." Vu le sourire de cette dernière à l'arrivée de la finale, on imagine qu'elle ne lui en voudra pas.