Josse passe au multi

  • A
  • A
Josse passe au multi
Partagez sur :

Après Stève Ravussin, Michel Desjoyeaux et Roland Jourdain, on connaît l'identité du quatrième skipper engagé sur le nouveau circuit monotype des MOD 70, trimarans de 70 pieds, il s'agit de Sébastien Josse. Le Niçois, bientôt 36 ans, a été choisi pour défendre les couleurs du Gitana Team, une "vraie remise en question" pour un skipper qui, jusqu'ici, a essentiellement navigué en monocoque.

Après Stève Ravussin, Michel Desjoyeaux et Roland Jourdain, on connaît l'identité du quatrième skipper engagé sur le nouveau circuit monotype des MOD 70, trimarans de 70 pieds, il s'agit de Sébastien Josse. Le Niçois, bientôt 36 ans, a été choisi pour défendre les couleurs du Gitana Team, une "vraie remise en question" pour un skipper qui, jusqu'ici, a essentiellement navigué en monocoque. Comme «radio-pontons» le suggérait depuis quelques semaines, c'est donc bien Sébastien Josse qui a été choisi par le Baron Benjamin de Rothschild pour skipper le MOD 70 aux couleurs du Gitana Team, dont la livraison est attendue en octobre prochain, les débuts officiels de ce nouveau circuit monotype en équipage, né sur les cendres de l'ancienne classe Orma, étant prévu en juillet 2012 avec une première «Ocean Race». Parmi les nombreux postulants, le patron de Gitana n'a pas forcément choisi un marin ayant une grande expertise du multicoque, mais a opté pour un homme qui a prouvé par le passé qu'il était capable de diriger une équipe, notamment sur la Volvo Ocean Race 2005-06 avec ABN Amro Two. "Le MOD 70 est un trimaran et de fait, ce sera un bateau exigeant et compliqué à mener, commente Benjamin de Rothschild, fan invétéré du multicoque. Ainsi, choisir un marin qui ne soit pas un grand spécialiste du multicoque peut paraître un choix audacieux, mais la monotypie, qui régit cette nouvelle classe, laissera aussi une grande place à la capacité du skipper à fédérer des personnalités autour de lui. D'un point de vue technique, les régates se disputeront à armes égales et l'humain sera alors déterminant. Sébastien Josse a une belle expérience dans ce domaine avec ses nombreuses années passées en Figaro. Il a également su démontrer par le passé ses qualités de meneur d'hommes lors de sa participation à la Volvo Ocean Race." Le rôle de skipper d'ABN Amro Two (avec à la clé une quatrième place) a donc primé sur le reste aux yeux de la famille de Rothschild qui a misé sur un skipper jusqu'ici surtout spécialiste du monocoque. Révélé sur Figaro (deuxième de la Solitaire en 2001), Josse s'est ensuite distingué sur le circuit Imoca, avec un premier Vendée Globe réussi sur VMI (cinquième place), deux succès avec Vincent Riou sur la Calais Round Britain Race et le Fastnet en 2007, la suite ayant malheureusement pour lui été moins souriante, puisqu'il a abandonné sur le dernier Vendée Globe alors qu'il figurait dans le paquet de tête, puis sur la dernière Transat Jacques-Vabre avec Jean-François Cuzon (chavirage sur BT), là encore alors qu'il jouait la victoire. Depuis, «Jojo» était privé de guidon, cherchant en vain un budget pour le Vendée Globe 2012-13. D'où sa décision en fin d'année dernière d'accepter de rejoindre l'équipage de Franck Cammas sur Groupama en vue de la prochaine édition de la Volvo Ocean Race (départ en octobre 2011). "Un nouveau départ" La proposition du Gitana Team, qui avait lancé un appel à candidatures pour son MOD 70, est finalement passée par là, Sébastien Josse nous confirmant la semaine dernière qu'il avait décidé de quitter Groupama "pour raisons personnelles". Restait à attendre l'officialisation de sa nomination, faite lundi dès potron-minet. A bientôt 36 ans, le Niçois, dont l'expérience sur multicoque se limite pour l'instant à plusieurs navigations en Grands Prix à l'époque de l'Orma et à un Trophée Jules-Verne victorieux en 2002 sur Orange première mouture, va donc se plonger dans un nouvel univers, avec envie et sans complexe: "Ce projet est une vraie remise en question pour moi, un nouveau départ. Il va falloir que je travaille dur face à des adversaires redoutables en multicoque tels que Michel Desjoyeaux, Stève Ravussin ou encore Roland Jourdain. Mais justement, le fait que le MOD 70 et son circuit soient majoritairement pensés pour de l'équipage me rassure et cela va me permettre d'apprendre plus rapidement." Avant la livraison de son MOD 70, dont le premier exemplaire sera présenté officiellement le 25 mars à Lorient (pour le Suisse Stève Ravussin), le nouveau skipper du Gitana Team va donc avoir le temps de plancher sur la constitution d'un équipage sans doute plus aguerri que lui au maniement de tels engins, il dispose en outre d'un outil pour se familiariser avec les trois coques, en l'occurrence Gitana 11, trimaran de 77 pieds, avec lequel Yann Guichard a terminé quatrième de la dernière Route du Rhum. Le Niçois devra aussi apprendre à travailler avec un patron qui a «consommé» plusieurs skippers ces dernières années (Lionel Lemonchois, Loïck Peyron, Yann Guichard...) avec à chaque fois des séparations assez douloureuses...