Johnson avec Stevens et Tuilagi

  • A
  • A
Johnson avec Stevens et Tuilagi
Partagez sur :

Martin Johnson a donné sa liste des 45 joueurs qui effectueront la préparation pour la Coupe du monde 2011 en Nouvelle-Zélande. Si le sélectionneur anglais continue de donner sa confiance à l'équipe qui a remporté le dernier Tournoi des Six Nations, on pourra noter les présences de Tuilagi, Waldrom et Stevens, chacun pour des raisons différentes.

Martin Johnson a donné sa liste des 45 joueurs qui effectueront la préparation pour la Coupe du monde 2011 en Nouvelle-Zélande. Si le sélectionneur anglais continue de donner sa confiance à l'équipe qui a remporté le dernier Tournoi des Six Nations, on pourra noter les présences de Tuilagi, Waldrom et Stevens, chacun pour des raisons différentes. En prenant 45 joueurs afin de préparer la prochaine Coupe du monde en Nouvelle-Zélande, Martin Johnson a pour le moment minimisé son nombre de surprises. Ainsi, les joueurs ayant participé à la dernière victoire lors du Tournoi des Six Nations seront bien présents, et joueront leur place face à quelques nouveaux. "Tous les joueurs convoqués ont une chance d'avoir une place dans les 30 pour la Nouvelle-Zélande, a expliqué le sélectionneur, dans des propos rapportés par le site ESPNscrum. Le camp d'entraînement va être intense et il va y avoir de la compétition, mais je pense que les joueurs sont prêts." Parmi eux, Matt Stevens fait un retour remarqué, seulement six mois après avoir repris la compétition. Auparavant, le pilier a purgé deux ans de suspension après un contrôle positif à la cocaïne. Autre présence notable, celle de Manu Tuilagi, le centre d'origine samoane. Alors que ses quatre frères jouent ou ont joué pour les Samoa, le petit frère a donc décidé de porter le maillot frappé de la Rose. Il sera d'ailleurs intéressant d'observer la réaction de Chris Ashton, lui qui a subi une agression de la part de Tuilagi il y a un mois, en demi-finale de Premiership. On pourra également noter la présence de Thomas Waldrom, le troisième ligne néo-zélandais de Leicester, qui s'est découvert une grand-mère anglaise cet hiver et a donc fait acte de candidature. Du côté des absents, Steve Borthwick, Jordan Crane, Brad Barritt ou Tom Johnson peuvent regretter de ne pas voir leur nom dans la liste. Pour ceux qui ont remarqué le leur, la bataille ne fait que commencer. Le groupe Avants: Botha (Saracens), Chuter (Leicester), Cole (Leicester), Corbisiero (London Irish), Croft (Leicester), Deacon (Leicester), Doran-Jones (Northampton), Easter (Harlequins), Fourie (Sale), Hartley (Northampton), Haskell (Sans club), Lawes (Northampton), Mears (Bath), Moody (Bath), Palmer (Stade Français), Payne (Wasps), Robshaw (Harlequins), Shaw (Wasps), Sheridan (Sale), Stevens (Saracens), Thompson (Wasps), Waldrom (Leicester), Wilson (Bath), Wood (Northampton), Worsley (Wasps). Arrières: Armitage (London Irish), Ashton (Northampton ), Banahan (Bath), Care (Harlequins), Cueto (Sale), Flood (Leicester), Flutey (Wasps), Foden (Northampton), Hape (London Irish), Hodgson (Saracens), Monye (Harlequins), Sharples (Gloucester), Simpson (Wasps), Simpson-Daniel (Gloucester), Strettle (Saracens), Tindall (Gloucester), Tuilagi (Leicester), Wigglesworth (Saracens), Wilkinson (Toulon), Youngs (Leicester).