Joe Cole, le pari de Lille

  • A
  • A
Joe Cole, le pari de Lille
@ MAXPPP
Partagez sur :

TRANSFERTS - L'international anglais, prêté un an à Lille, a été présenté à la presse, mercredi.

Lille n'a pas eu Park mais Lille aura Cole. Et le club champion de France n'y perd peut-être pas au change. Prêté par Liverpool pour une durée d'un an sans option d'achat, Joe Cole est une vraie pointure même si sa dernière saison chez les Reds a été presque "blanche", avec neuf titularisations et trois buts seulement. Mais pendant sept ans, Cole a été l'ailier déroutant du Chelsea triple champion d'Angleterre en 2005, 2006 et 2010. Avec la sélection des Three Lions, il compte 56 capes (la dernière remonte à l'an passé) pour 10 buts, dont l'un, fabuleux, contre la Suède, inscrit lors de la Coupe du monde 2006.

Joe Cole inscrit un but d'anthologie contre la Suède, en 2006 :

"C'est assez rare dans l'histoire du football qu'il y ait un transfert dans ce sens-là du Channel, en général c'est plutôt dans l'autre sens", a souligné Michel Seydoux, tout sourire. Et le président du Losc en sait quelque chose puisque le club champion de France a perdu cet été deux de ses meilleurs éléments, Yohan Cabaye et Gervinho, partis outre-Manche, respectivement à Newcastle et Arsenal. Selon L'Equipe, Liverpool devrait prendre en charge deux tiers du salaire de Cole, estimé à environ 430.000 euros mensuels.

Joe Cole et Michel Seydoux (930x620)

© MAXPPP

Après treize saisons passées en Premier League, Cole, âgé de 29 ans, apprécie ce détour par Lille, qu'il prend comme un "défi à relever".  "J'ai toujours voulu partir jouer à l'étranger", a confié celui qui a débuté dès l'âge de 17 ans, à West Ham. "Ce sera une grande expérience et un défi de jouer pour une équipe qui veut progresser."

Cole s'attend à vivre "une très belle expérience" :

 

Malgré le pedigree de sa nouvelle recrue, il s'agit d'un drôle de défi pour le Losc et ce, pour plusieurs raisons. La dernière "pointure" en date passée par le Stadium Nord, le Néerlandais Patrick Kluivert, s'était en effet bien plantée lors de la saison 2007-08. Comme Ireneusz Jelen, l'autre recrue tardive du Losc, Cole est fragile, notamment des genoux. Et enfin, il est anglais. Et les Anglais qui ont réussi à l'étranger se comptent sur les doigts d'une main...

A Lille, bien située (1h30 de Londres), Cole va tenter de marcher dans les pas de Glenn Hoddle (Monaco) ou Chris Waddle (Marseille), deux des rares Anglais à avoir réussi à s'imposer dans l'Hexagone. Lille, engagé dans la défense de son titre et qui débutera le 14 septembre sa campagne de Ligue des champions, aura besoin d'un Cole performant.