JO : c'est quoi ces nouvelles disciplines ?

  • A
  • A
JO : c'est quoi ces nouvelles disciplines ?
@ Montage REUTERS
Partagez sur :

Le CIO a décidé d’intégrer six nouveaux sports aux JO de 2014. Europe1.fr vous les présente.

La commission exécutive du CIO a accepté, mercredi à Londres, d'intégrer six nouvelles épreuves aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014. Il s’agit du saut à skis féminin, du ski half pipe (hommes et femmes), du patinage artistique par équipes, du relais mixte en biathlon et du relais par équipes en luge. Selon le communiqué de Jacques Rogge, président du CIO, "ce sont des sports intéressants, qui complètent parfaitement le programme existant aux JO". Ça, c’est la version officielle un peu pompeuse. Pour de "vraies" d’explications, suivez le guide.

Le saut à skis féminin

Ca ressemblera à quoi ? C'est le même principe que pour les hommes. Un grand tremplin à la verticale, des skis de 2,50 m et des sauts de plus de 100 m. Longtemps laissé à la porte des JO malgré un intense lobbying des athlètes, le saut à skis féminin a enfin obtenu une reconnaissance olympique. "Pas vraiment une surprise" pour Michel Vion, président de la Fédération française de ski (FFS), contacté par Europe1.fr. "C’est une discipline mature, c’est donc plutôt normal qu’elle soit inscrite au programme olympique".

Et la France dans tout ça ? Le saut à skis féminin n’est pas très populaire en France mais pourrait le devenir. Avec Coline Mattel, la France a récemment décroché sa première médaille mondiale dans ce sport. A seulement 15 ans, la sauteuse tricolore a obtenu le bronze à Oslo le 25 février dernier. Une bonne chance de médaille à coup sûr en 2014 à Sotchi.

Le ski half pipe

 Ca ressemblera à quoi ? C’est la véritable découverte pour le grand public. "Une discipline très spectaculaire", souligne Michel Vion, président de la FFS. Dans un demi-tube de neige verglacée, les concurrents doivent enchaîner des figures acrobatiques notées par un jury.

Et la France dans tout ça ? A ce petit jeu, les Français ne sont pas manches du tout. Kévin Rolland a même remporté les derniers X Games à Aspen en mars. "On va prendre très cette nouvelle discipline très au sérieux", assure Michel Vion, conscient des chances de médailles françaises. Outre Kévin Rolland, Xavier Bertoni figure parmi les meilleurs riders du monde. "Chez les filles, c’est un peu moins costaud", concède le président de la FFS. "Mais on va tout faire pour aider nos freestyleuses à se hisser au niveau des garçons".

Le run de Kévin Rolland aux X Games :

























Le patinage artistique par équipes

 Ca ressemblera à quoi ? "Jusqu’à présent, seules douze médailles étaient distribuées aux athlètes en patinage artistique", explique Didier Gailhaguet, président de la Fédération française des sports de glace (FFSG), joint par Europe1.fr. Le principe de cette nouvelle épreuve est assez simple : un homme, une femme et deux couples formeront une équipe. Selon un classement mondial des meilleures nations en patinage, cinq équipes s’affronteront dans une finale aux JO.

Et la France dans tout ça ? "C’est donc une très bonne nouvelle surtout quand on regarde le potentiel des patineurs français". Au-delà des espoirs des espoirs de médailles françaises, Didier Gailhaguet y voit surtout la "reconnaissance d’un sport collectif, trop souvent perçu comme un sport individuel".

Le relais par équipes en luge

 Ca ressemblera à quoi ? Le principe est le même que pour le concours individuel. Des lugeurs s’élancent dans un goulet de glace à toute vitesse. Dans le relais par équipes, les quatre meilleurs temps des athlètes qui composent l’équipe seront additionnés pour obtenir un temps global.

Et la France dans tout ça ? Pour entendre La Marseillaise, il faudra encore attendre. Et pour cause, les Français ne brillent pas vraiment dans cette discipline. "Nous ne sommes pas en capacité de présenter pour le moment une équipe olympique", concède Didier Gailhaguet, de la FFSG.

 Le relais mixte en biathlon

Ca ressemblera à quoi ? Pour cette discipline, pas grand-chose de nouveau. Deux femmes s’élancent d’abord dans une boucle de cinq kilomètres avec deux séances de tirs. Les hommes prennent ensuite le relais sur le même parcours.

 Et la France dans tout ça ? Aux derniers championnats du monde de biathlon, l’épreuve a été testée et les Français ont décroché le bronze. Pour ceux qui se souviennent encore des exploits du biathlon tricolore à Vancouver en 2010, inutile de préciser que cette nouvelle discipline pourrait bien rapporter une breloque supplémentaire à la France.