Jeter, reine des gazelles

  • A
  • A
Jeter, reine des gazelles
Partagez sur :

Carmelita Jeter est la nouvelle reine du 100m. Déjà meilleure performance mondiale de l'année, l'Américaine a confirmé sa suprématie actuelle sur la distance reine, en décrochant un titre majeur pour la première fois de sa carrière. Sur 400m, Amantle Montsho a créé la surprise, tandis que Mahiedine Mekhissi Benabbad, Bouabdellah Tahri et Vincent Zouaoui Dandrieux se sont qualifiés pour la finale du 3 000m steeple.

Carmelita Jeter est la nouvelle reine du 100m. Déjà meilleure performance mondiale de l'année, l'Américaine a confirmé sa suprématie actuelle sur la distance reine, en décrochant un titre majeur pour la première fois de sa carrière. Sur 400m, Amantle Montsho a créé la surprise, tandis que Mahiedine Mekhissi Benabbad, Bouabdellah Tahri et Vincent Zouaoui Dandrieux se sont qualifiés pour la finale du 3 000m steeple. A 31 ans, Carmelita Jeter a décroché son premier titre mondial sur 100m sur la piste de Daegu. L'Américaine, médaillée de bronze à Osaka et à Berlin, s'est imposée assez facilement en finale, en 10"90 (-1,5 m/s). Elle devance Veronica Campbell-Brown (10"97) et Kelly-Ann Baptiste (10"98). Championne du monde en titre, Shelly-Ann Fraser-Pryce échoue au pied du podium en 10"99. Déjà meilleure performance mondiale de l'année en 10"70, Jeter a tenu son rang, qui faisait d'elle l'une des favorites avant le départ de la course. Même si Campbell-Brown a imposé un gros finish, la nouvelle reine du sprint a résisté à la pression. Quant aux Françaises, elles ont couru avec leurs armes mais étaient vraiment trop limitées par rapport à la concurrence pour espérer rentrer en finale. Après avoir battu son record de la saison en 11"12 lors des séries - mais avec un vent trop favorable de 2,2 m/s pour que ce chrono soit pris en compte dans les bilans - Myriam Soumaré s'est contentée d'un 11"47 en demi-finales. "Je suis tellement concentrée sur le départ que je précipite finalement ma course, a-t-elle avoué devant les caméras de France 2. Mais j'ai pris beaucoup de plaisir." Véronique Mang a elle terminé 12e temps des demies en 11"44, juste derrière sa compatriote. "J'ai fait ma course avec mes propres moyens, je n'avais rien à perdre et j'ai pris beaucoup de plaisir à courir. Cela me motive beaucoup pour les prochains Jeux olympiques. Je suis sereine pour la suite, et contente d'avoir pu goûter au grand bain mondial." 400m (D): Montsho en or devant Felix A l'issue d'une course pleine de suspense, Amantle Montsho a remporté son premier titre mondial sur le 400m, à Daegu. La Botswanaise (49"56), au palmarès encore vierge dans les grandes compétitions internationales, a devancé de justesse Allyson Felix (49"59), dans une course où les deux athlètes ont battu leur record personnel. L'Américaine, qui visait un improbable doublé 200-400, échoue à un cheveu de l'or mais décroche sa première médaille mondiale sur le tour de piste. La Russe Anastasiya Kapachinskaya complète le podium en 50"24. 3 000m steeple (M): Trois Bleus en finale Trois sur trois pour les Bleus. Mahiedine Mekhissi Benabbad, Bouabdellah Tahri et Vincent Zouaoui Dandrieux se sont qualifiés lundi matin à Daegu pour la finale du 3 000m steeple des Mondiaux programmée jeudi prochain. Le vice-champion olympique est le seul à s'être qualifié à la place, deuxième de sa série en 8'23"71 derrière le jeune Ougandais Jacob Araptany. Tahri, son dauphin des derniers championnats d'Europe, n'a lui pris que la cinquième place de sa série remportée par le champion du monde en titre, le Kenyan Ezekiel Kemboi, mais en 8'13"22, ce qui lui a suffi pour se qualifier au temps, de même que Zouaoui Dandrieux, sixième de la dernière série en 8'23"79. Heptathlon-Nana Djimou: "Je ne sais pas si je vais continuer" Antoinette Nana Djimou Ida s'est ratée sur son 200m, épreuve comptant pour l'heptathlon. Diminuée par une blessure au pied, la Tricolore, septième avant cette quatrième épreuve, a certainement vu s'envoler ses espoirs de médaille. Elle a déclaré à France 2 qu'elle n'était pas sûre de prendre part à la deuxième journée de compétition, mardi. "Lundi matin, je me suis fait mal sur les haies. J'ai apparemment un nerf bloqué, et je ne peux du coup rien faire. Je suis à 10% de mes capacités. Je ne sais pas si je vais continuer l'heptathlon. Tout dépendra de mon pied. Je ne veux pas prendre de risques car ce qui arrive l'année prochaine (ndlr, les Jeux olympiques) est important quand même !" Marteau (M): Le titre pour Murofushi Le Japonais Koji Murofushi (36 ans !) a remporté son premier titre mondial au lancer du marteau, à l'occasion des Mondiaux de Daegu. Le champion olympique 2004 a dominé le concours en signant deux lancers à 81,24m. Il devance le Hongrois Krisztian Pars (81,18m) s'est offert la médaille de bronze, devant le champion du monde en titre, Primoz Kozmus, qui doit se contenter du bronze avec une performance de 79,39m. Poids (D): La passe de trois pour Adams Déjà championne du monde en 2007 à Osaka et en 2009 à Berlin, Valerie Adams est restée reine du lancer du poids féminin aux championnats du monde à Daegu. La Néo-Zélandaise s'est imposée lundi avec un jet à 21,24m, meilleure performance mondiale de l'année. Elle devance la Biélorusse Nadzeya Ostapchuk (20,05m) et l'Américaine Jillian Camarena-Williams (20,02m).