Janot : "Larqué, un vieil aigri"

  • A
  • A
Janot : "Larqué, un vieil aigri"
@ Montage Maxppp
Partagez sur :

Le gardien de Saint-Etienne n'apprécie pas les critiques du consultant. Et le dit. Vertement.

Une équipe à la relance, Issam Jemaa qui fête son but dans les gradins... De la victoire de Lens sur Saint-Etienne, samedi, on a surtout retenu la victoire des Sang et Or (2-1), cruciale dans l'optique du maintien. Mais du côté des supporters des Verts, la défaite passe mal, voire très mal. Attaché au club, dont il a porté les couleurs pendant douze ans (1965-77), Jean-Michel Larqué, milieu de terrain reconverti homme de médias, a trouvé un responsable au mal-être des Verts : le gardien Jérémie Janot, icône du Forez, au club depuis 1996.

Larqué : "Ses lacunes coûtent cher !"

"Sur le premier but, Janot accroche Eduardo. Admettons. Mais sur le corner qui amène le second, le gardien stéphanois reste sur sa ligne, ne sort pas ! Je veux bien qu'il symbolise l'identité du club, mais quand les fautes se répètent, ce n'est plus le fait du hasard. Ses lacunes coûtent cher !", souligne "Jean-Mimi" dans les colonnes de France football, reprenant un discours qu'il avait déjà tenu sur RMC et L'Equipe TV mais aussi en... juin 2009. A la lecture du bihebdomadaire paru mardi, le Vert Janot a vu rouge. "Salut tous, une fois de plus attaquer par jean michel larque dans (France Football ndlr) je vais lui repondre sur mon site après l'entrainement à ce viel aigri [sic]", a expliqué le gardien, mardi matin, sur le site de micro-blogging Twitter.

Janot : "je ne suis pas un connard"

Quelques secondes plus tard, Janot en rajoute une couche - "J'esper de tout coeur ne pas lui ressembler après ma carriere mais il y a pas de risque je suis pas un connard [sic]" - avant de fomenter sa revanche en demandant à Opta France, fournisseur de contenus, des statistiques sur ses performances sur les sorties aériennes. Et, dans un un message posté sur asse-live.com (allez à Cha62), Janot s'appuie sur ces stats pour invalider le discours de Jean-Michel Larqué, tableau Excel en prime. Sur ce document, on peut lire : "Jérémie Janot a réussi 97% de ses sorties aériennes cette saison en Ligue 1, n'a jamais relâché le ballon et a attrapé le ballon sur 52 sorties aériennes, un record partagé avec le Montpelliérain Geoffrey Jourdren".

"Le but encaissé sur corner était le premier depuis le début de la saison et nous étions la seule équipe avant cette rencontre à ne pas avoir encaissé de but sur corner, ce qui montre bien votre mauvaise foi", écrit Janot en s'adressant au chroniqueur de France Foot. Après avoir cédé d'abord à l'insulte facile, Janot choisit de répondre à son assaillant dans un style plus riche mais toujours aussi offensif.

"Jusqu'à présent, j'ai encaissé mais là c'est trop surtout quand on connaît votre passage comme dirigeant a l'ASSE (directeur sportif en 1993-94 ndlr). On ne peut que s'en souvenir car le club a mis quinze ans à s'en remettre tant financièrement que sportivement. On pourrait aussi parler de votre passage comme entraîneur au PSG (en 1977-78 ndlr) (...) Que vous m'aimiez pas c'est un chose mais se servir de votre micro, de votre stylo, et que vous n'ayez pas le courage de me le dire en face comme lors de votre dernière visite a Geoffroy Guichard où au moment je voulais vous serrer la main vous avez fait semblant de ne pas me voir (...). En plus d être malhonnête à mon égard, vous êtes aussi discourtois." "Discourtois". En fin de journée, le discours est plus policé...