Jankovic, ça coince

  • A
  • A
Jankovic, ça coince
Partagez sur :

Pour la première fois depuis l'US Open 2009, Jelena Jankovic quitte un Majeur dès le deuxième tour. La Serbe, tête de série numéro 7 à Melbourne, s'incline en deux sets face à la Chinoise Shuai Peng (7-6, 6-3), confirmant ainsi sa mauvaise passe actuelle.

Pour la première fois depuis l'US Open 2009, Jelena Jankovic quitte un Majeur dès le deuxième tour. La Serbe, tête de série numéro 7 à Melbourne, s'incline en deux sets face à la Chinoise Shuai Peng (7-6, 6-3), confirmant ainsi sa mauvaise passe actuelle. Dire que Jelena Jankovic a débarqué à Melbourne en pleine confiance serait tout sauf une vérité. Battue par la Chinoise Shuai Peng au deuxième tour du Grand-Chelem australien (7-6, 6-3), la Serbe a confirmé ce qu'elle avait laissé entrevoir en fin de saison dernière : elle est actuellement loin du niveau qui lui avait permis d'atteindre la place de n°1 mondiale en août 2008. Et elle en est la première désolée, une frustration criante à la sortie de la Hisense Arena. "Je ne peux pas me permettre de commettre de telles erreurs, particulièrement dans les moments décisifs, regrettait-elle ainsi. Par moments je ne pouvais pas y croire, je me disais : Mais pourquoi est-ce que je fais ça ?" Menant rapidement 3-0, puis 5-2, elle avait pourtant parfaitement débuté cette rencontre a priori déséquilibrée face à la 54e joueuse mondiale. Mais, laissant peu à peu cette dernière prendre confiance, elle se laissait rejoindre avant de concéder cette première manche au tie-break après 1h10 de jeu. En panne de confiance, elle ne parvenait pas à relever la tête dans le deuxième acte, s'inclinant au final (7-6 [3], 6-3). Une deuxième défaite en trois matches depuis l'entame de la saison, après un exercice clôturé sur cinq revers de rang, dont un zéro pointé au Masters de Doha... "Ce n'est pas la fin du monde, a-t-elle fini par conclure. Il y a encore beaucoup de tournois à disputer. Je serais là, je ne vais pas abandonner. Je sais que je peux bien jouer et revenir au top." De là à espérer parvenir à reproduire la première partie de saison qu'elle avait réalisée en 2010 (32 victoires en 44 matches dont un succès à Indian Wells), il n'y a qu'un pas, que ne franchira pas forcément celle qui s'incline donc, au lendemain de l'élimination de sa compatriote Ana Ivanovic, au deuxième tour d'un tournoi du Grand Chelem pour la première fois depuis l'US Open 2009. Une statistique dont Jelena Jankovic se serait bien passée.