Ivanovic, un doublé en cadeau

  • A
  • A
Ivanovic, un doublé en cadeau
Partagez sur :

Ana Ivanovic a sauvé sa saison, en s'adjugeant dimanche le dernier tournoi de l'année, le Masters bis de Bali. Invitée par les organisateurs en tant que tenante du titre, la Serbe n'a connu aucune difficulté en finale pour dominer Anabel Medina Garrigues en deux sets secs (6-3, 6-0). C'est un beau cadeau pour l'ancienne n°1 mondiale, qui soufflait ses 24 bougies.

Ana Ivanovic a sauvé sa saison, en s'adjugeant dimanche le dernier tournoi de l'année, le Masters bis de Bali. Invitée par les organisateurs en tant que tenante du titre, la Serbe n'a connu aucune difficulté en finale pour dominer Anabel Medina Garrigues en deux sets secs (6-3, 6-0). C'est un beau cadeau pour l'ancienne n°1 mondiale, qui soufflait ses 24 bougies. Si la tenue d'un Masters bis - qui réunit les huit joueuses les mieux classées ayant remporté un tournoi dans l'année, et qui ne se sont pas directement qualifiées pour le vrai Masters - suscite parfois des interrogations, Ana Ivanovic, elle, ne s'en plaindra pas. La Serbe a remporté l'épreuve pour la deuxième fois de suite dimanche, elle qui avait obtenu une invitation pour pouvoir défendre son titre à Bali. Et ce titre a été obtenu sans forcer en finale devant Anabel Medina Garrigues (6-3, 6-0), qui permet à Ivanovic de ne pas terminer l'année fanny, comme en 2008. Intouchable cette semaine, dans un tableau qui n'avait pas non plus de quoi effrayer une ancienne n°1 mondiale, la jolie brune a réussi en Indonésie à conserver un titre pour la première fois de sa carrière. Et ce, le jour de son 24e anniversaire. "Je suis super relax ici, et ça aide, confiait-elle à l'issue de la remise des trophées, dans des propos relayés par le site de la WTA. Je viens pour gagner, mais aussi pour passer du temps à la plage et au spa, et les gens sont très amicaux. Je me suis fait un tas d'amis. C'est super de jouer ici." A se demander si la Serbe ne préfèrerait pas revenir à Bali l'an prochain, plutôt que de disputer le Masters principal.