Isinbayeva fait une pause

  • A
  • A
Isinbayeva fait une pause
@ Reuters
Partagez sur :

ATHLE - La perchiste a décidé de mettre sa carrière en stand-by.

ATHLE - La perchiste a décidé de mettre sa carrière en stand-by. Le pendant féminin de Sergueï Bubka tire sa révérence... momentanée. Samedi, la première femme à avoir franchi la barre des cinq mètres, Yelena Isinbayeva, a annoncé qu'elle mettait sa carrière entre parenthèses pour une durée indéterminée. Une décision motivée par le désir de recouvrer l'intégralité de ses moyens, physiques et psychologiques. "J'ai soigneusement réfléchi ces trois dernières semaines et j'en suis arrivée à la conclusion qu'une coupure avec la compétition était absolument nécessaire pour moi. Après plus de huit ans d'entraînement intensif et de compétition au plus haut niveau aussi bien en salle qu'en plein air, j'ai besoin de prendre mes distances pour que mon corps puisse se rétablir. Pour l'heure, je ne peux pas dire avec exactitude quand je renouerai avec la compétition. Je n'ai pas complètement écarté la possibilité de participer au circuit estival ou aux Championnats d'Europe à Barcelone", fait savoir l'athlète dans un communiqué publié sur son site officiel. A 27 ans, la Tsarine marque une pause alors que les derniers mois se sont montrés inhabituellement difficiles pour l'athlète aux 27 records du monde. Détentrice d'une marque de 5,06 m en plein air et de 5,00 m en salle, la native de Volgograd a essuyé un échec qui semble avoir laissé des traces lors des derniers Championnats du monde d'athlétisme en salle. A l'Aspire Dome de Doha, au Qatar, la Russe avait souffert à la mi-mars, se qualifiant in extremis pour la finale avant de buter sur une barre à 4,75 m, finissant au pied du podium d'une compétition remportée par la Brésilienne Fabiana Murer. Une nouvelle désillusion à digérer pour l'athlète après celle connue à Berlin l'été dernier. Dans la capitale allemande, Isinbayeva n'avait pas franchi la moindre barre, terminant à la dernière place des Mondiaux. Désormais, la championne va pouvoir s'atteler à recharger les batteries avant de retrouver le circuit avec ambition: "Rien n'a changé concernant mes objectifs à long terme qui comprennent les Championnats du monde 2011 et 2013 et la médaille d'or à Londres en 2012."