Irrésistible Mourey !

  • A
  • A
Irrésistible Mourey !
Partagez sur :

Incontestable patron de la discipline depuis près d'une décennie, Francis Mourey a encore dominé le Championnat de France de cyclo-cross dimanche, à Lanarvily, dans le Finistère, en s' adjugeant une sixième couronne nationale. Libéré de la menace Steve Chainel, son coéquipier, finalement 4e, le coureur de la FDJ devance John Gadret et un autre partenaire, le prometteur Arnold Jeannesson.

Incontestable patron de la discipline depuis près d'une décennie, Francis Mourey a encore dominé le Championnat de France de cyclo-cross dimanche, à Lanarvily, dans le Finistère, en s' adjugeant une sixième couronne nationale. Libéré de la menace Steve Chainel, son coéquipier, finalement 4e, le coureur de la FDJ devance John Gadret et un autre partenaire, le prometteur Arnold Jeannesson. Sans surprise, le Championnat de France de cyclo-cross est revenu ce dimanche, à Lanarvily, dans le Finistère, au grandissime favori, le coureur de la Française des Jeux, Francis Mourey, vainqueur de son sixième titre national, le cinquième consécutif ! On attendait, comme lors des deux dernières éditions, un duel avec son désormais coéquipier, Steve Chainel, mais ce dernier, qui avait pourtant surpris Mourey à Savernes fin octobre, n'apparaît même pas sur le podium, relégué à la 4e place derrière John Gadret (Ag2R-La Mondiale), dauphin de Mourey, et un autre coureur de Marc Madiot, le jeune (24 ans) Arnold Jeannesson (FDJ). Une fois encore, Mourey, qui surpasse désormais au palmarès un certain Dominique Arnould et ses cinq titres (*), aura dégagé une impression de maîtrise quasi-totale que l'intéressé tenait toutefois à tempérer au micro de France 3 avant de monter sur le podium. "Vu de l'intérieur, c'était très difficile durant les trois premiers tours, avouait le Franc-Comtois, qui n'aura toutefois laissé à personne le soin de durcir la course. J'avais les jambes lourdes aujourd'hui, mais j'ai insisté durant ces trois premiers tours parce que je savais que ce serait une bataille psychologique entre John (Gadret) et moi. J'avais aussi la chance d'avoir Arnold (Jeannesson) bien placé si je craquais..." Mourey: "On ne rigole pas avec le cyclo-cross à la FdJ..." Le sextuple Champion de France n'oubliait pas au passage de rendre hommage à ses proches comme à son équipe: "On ne rigole pas avec le cyclo-cross à la FdJ. Je suis très heureux d'appartenir à cette équipe, qui met une belle ambiance dans ce milieu. Il faut des équipes comme ça pour relever cette discipline si belle à voir." Un encadrement qui mettra encore tout en oeuvre pour permettre à Mourey de compléter sa superbe saison (Challenge national et Championnat de France) par un podium mondial à la fin du mois, à Saint-Wendel, en Allemagne (29-30 janvier). Dans l'épreuve féminine, Caroline Mani (CC Etupes) a su également conservé sa couronne en prenant le meilleur sur la grande espoir du cyclisme français, Pauline Ferrand-Prévot (AC Bazancourt Reims), et Christel Ferrier-Bruneau (Béziers), qui complète le podium final. (*) Si avec 5 couronnes nationales à son actif, Mourey est désormais le cyclo-crossman le plus titré de l'ère moderne, le coureur de la FDJ peut viser le record absolu, détenu conjointement par Eugène Christophe (1909, 1910, 1911, 1912, 1913, 1914, 1921), Roger Rondeaux (1947, 1948, 1949, 1951, 1952, 1953, 1954) et André Dufraisse (1955, 1956, 1958, 1959, 1961, 1962, 1963).