Il va y avoir du sport

  • A
  • A
Il va y avoir du sport
Partagez sur :

Du sable et probablement des larmes, le menu du Dakar 2012, dévoilé dans le détail ce mardi à Paris, s'annonce pour le moins copieux. Pour la première fois depuis 2007, c'est sous la forme d'une course en ligne tracée entre Mar del Plata et Lima, de l'Argentine au Pérou en passant par le Chili, que le plus sélectif des rallyes-raids a été pensé. Avec toujours plus de prétendants à la gagne.

Du sable et probablement des larmes, le menu du Dakar 2012, dévoilé dans le détail ce mardi à Paris, s'annonce pour le moins copieux. Pour la première fois depuis 2007, c'est sous la forme d'une course en ligne tracée entre Mar del Plata et Lima, de l'Argentine au Pérou en passant par le Chili, que le plus sélectif des rallyes-raids a été pensé. Avec toujours plus de prétendants à la gagne. Cinq ans que ce n'était pas arrivé - une première en Amérique du Sud ! - le Dakar 2012 se courra du 1er au 15 janvier prochain sous la forme d'une course en ligne, entre Mar del Plata l'argentine et Lima la péruvienne. Pas moins de 8500 km de pistes, 4200 soumis au verdict du temps, ont été tracés par ASO, l'organisateur de l'épreuve, pour relier les deux cités. A mi-parcours, Copiapo la chilienne accueillera la caravane pour une journée de repos méritée. Les canyons de la Rioja et les dunes blanches de Fiambala auront sans doute alors fait des dégâts parmi les 465 véhicules (171 autos, 185 motos, 76 camions et 33 quads) engagés... Etienne Lavigne, le directeur du Dakar, l'a soufflé ce mardi à Paris: "On cherchait à rehausser l'intérêt sportif de la course." David Castera, le directeur sportif, maitre ès reconnaissances, confirme: "Déjà l'an passé on avait durci le final mais là on monte encore d'un cran et je trouve que c'est intéressant pour tous. Dix, quinze minutes d'avance, ça parait important mais dans les dunes en voiture, ce n'est rien. Tu te plantes, tu perds tes dix minutes et ça relance la course. On a voulu faire en sorte que ça se passe comme ça et les étapes 12 et 13 sont vraiment dans cet état d'esprit. On va tenir en haleine tout le monde jusqu'au dernier soir. [...] On a réussi à tracer quelque chose de propre, qui ne se mord pas la queue. Et c'est en ligne. Bref, ça a de la gueule !" Passée la mythique Cordillère des Andes, viendra le désert aride de l'Atacama, puis le sable piégeux de Copiapo, avant le Pérou et "ses véritables toits de dunes", dixit Etienne Lavigne. L'enfer au paradis pour les 80% d'amateurs aventuriers. Un sacré défi pour les pros et prétendants à la victoire, sans doute plus nombreux que jamais sur la liste des partants. En moto, où tout changement de moteur sera dorénavant lourdement sanctionné (15 minutes de pénalité pour un premier changement, 45 pour un deuxième) - "La volonté est de rajouter un peu de stratégie, de fiabilité aussi parce que le Dakar, ce n'est pas qu'un sprint, il faut économiser le matériel et l'homme", explique David Castera - Marc Coma et Cyril Despres ne seront assurément pas seuls. Il faudra en effet compter avec les Helder Rodrigues et David Casteu, Francisco Lopez ou Pal-Anders Ullevalseter, sans oublier David Frétigné le revenant, Paulo Gonçalves et Quinn Cody, le rookie qui avait tant impressionné en 2011. Chez les autos, Volkswagen ne sera pas de la partie, Nasser Al-Attiyah et Carlos Sainz, les deux derniers lauréats de la catégorie, non plus, mais le plateau n'en restera pas moins alléchant. Les cinq Mini du team X-Raid auront la part belle, avec aux commandes les références que sont Stéphane Peterhansel, Nani Roma, voire Krzysztof Holowczyc, le tenant du Silk Way Rally. Robby Gordon sera évidemment à surveiller de près au volant de son Hummer, comme Giniel de Villiers, le vainqueur de l'édition 2009, qui conduira pour l'occasion un pick-up Toyota préparé par Overdrive. Sans Vladimir Chagin, passé à la logistique chez Kamaz, la catégorie camions va probablement mettre aux prises les Russes Eduard Nikolaev et Ayrat Mardeev, le Tchèque Alès Loprais et les Néerlandais du team De Rooy. Enfin les frères Patronelli demeureront favoris en quad mais devront se méfier de l'expérimenté Tchèque Josef Machacek et des Polonais Rafal Sonik et Lukasz Laskawiec.