Il parie gros et perd gros

  • A
  • A
Il parie gros et perd gros
@ Reuters
Partagez sur :

CM 2010 - Un Néo-Zélandais a perdu 22.600 euros en misant sur la défaite de son équipe.

CM 2010 - Un Néo-Zélandais a perdu 22.600 euros en misant sur la défaite de son équipe.Le match nul arraché par la Nouvelle-Zélande face à la Slovaquie (groupe F), mardi (1-1), en a surpris plus d'un. Mais il en est pour qui la surprise a dû être bien amère. L'égalisation par les All Whites, dans le temps additionnel, a ainsi fait perdre à un parieur néo-zélandais la somme rondelette de 40.000 dollars néo-zélandais (soit 22.600 euros) a indiqué, mercredi, le bookmaker Mark Stafford à l'agence de presse NZPA.Tablant sur une victoire des Slovaques qui menaient alors 1 à 0 depuis la 50e minute et l'ouverture du score par Robert Vittek, l'homme a fait enregistrer sa mise à la 87e minute. Un pari un peu fou puisque même en cas de victoire slovaque, compte-tenu de la côte alors observée, le gain de ce Néo-Zélandais n'aurait été que de 800 dollars néo-zélandais (soit environ 453 euros).Un gros gain en misant sur l'égalisationEn revanche, en misant ses 40.000 dollars néo-zélandais sur une égalisation de son équipe - finalement concrétisée par Winston Reid de la tête (90e + 3) -, le parieur aurait raflé 400.000 dollars néo-zélandais (soit 226.000 euros) ! Une stratégie finalement peu coutumière de la part de ses parieurs, a confié Mark Stafford plus habitué à voir ses clients jouer d'importantes sommes "sur des résultats à petites côtes" à quelques minutes de la fin des rencontres.En tous cas, ce premier point pris par les Néo-Zélandais dans d'un Mondial, pour leur deuxième participation à une phase finale depuis 1982, aura coûté bien cher à ce parieur dans un marché des pronostics sportifs en pleine explosion ces dernières années et notamment à l'occasion de la Coupe du Monde sud-africaine.