Ici bat le Parker de l'Asvel

  • A
  • A
Ici bat le Parker de l'Asvel
@ Capture asvelbasket.com
Partagez sur :

PRO A - L'officialisation de l'arrivée de Parker à l'Asvel a provoqué un raz-de-marée médiatique.

Le visuel de Tony Parker avec le maillot de l'Asvel floqué du n°9 juste à côté de la phrase "La légende s'écrit avec vous". Au-dessus de cette bannière, le lien vers le site officiel du triple champion NBA, TP9.net. Il n'a pas fallu attendre très longtemps avant que le site officiel de l’Asvel ne mette en valeur son directeur des opérations basket, qui a annoncé mercredi qu’il jouerait avec son club durant le lock-out de la NBA.

Au siège du club, on a entendu les téléphones sonner toute la journée. Et on a beaucoup travaillé, aussi, en vue des deux conférences de presse qui se tiendront jeudi midi. "Ça a été une journée dense pour le club en termes de médias, en termes d'appels pour la billetterie également, mais ce n'est pas encore quelque chose de quantifiable", avoue Stéphanie Pujol, l'attachée de presse du club. "Concernant la billetterie, il y avait déjà des offres en place : un abonnement avec une offre parent-enfant, le "pack bienvenue" avec les deux premiers matches, une offre pour les trois matches suivants. Et aujourd'hui (mercredi), on a créé un produit pour les quatre premiers matches de la saison qui devrait être en ligne demain (jeudi)."

Cette offre devrait être la dernière possibilité d'assister au retour de "TP" sur les parquets face à son ancien club, le Paris-Levallois, le 14 octobre prochain. Le match est en effet "fermé à la vente sèche". Pour l'Asvel, il s'agit de fidéliser un public en misant d'abord sur les abonnements et sur les "packs".

3.000 maillots offerts, Asvel-Paris retransmis

Parker est à l'image de son club : il maîtrise l'art du marketing et de la communication. Et dès sa première interview laissée sur son site officiel, le triple champion NBA a d'ores et déjà précisé : "pour l’anecdote, j’ai déjà acheté 3.000 maillots que je distribuerai aux 3.000 premiers supporters qui arriveront à la salle le jour du match". Tout le monde prépare à la hâte ce premier rendez-vous de la saison à domicile, qui revêt une tonalité bien différente aujourd'hui, y compris pour les diffuseurs. Sport+ a ainsi décidé de bouleverser sa programmation pour coller au short de "TP".

"On ne pouvait pas manquer les débuts de Tony Parker avec l’Asvel", concède David Cozette à 20minutes.fr. "En tant que diffuseur de la Pro A, c’est forcément une super nouvelle. Tony Parker était jusqu’à présent une star inaccessible qui va redevenir accessible. Nous allons donc le suivre régulièrement, tout comme Nicolas Batum avec Nancy, même si nous ferons en sorte de diffuser toutes les équipes." Le choc entre l'Asvel et Nancy, prévu le 14 octobre, sera également au programme. Mais, comme le précise le site de l'Asvel, ce match "laisse entrevoir un duel fratricide entre Tony Parker et Nicolas Batum". "Laisse entrevoir" seulement. Car la belle histoire de Parker à l'Asvel reste soumise au maintien du "lock-out" en NBA...