Ibra reprend trois matches

  • A
  • A
Ibra reprend trois matches
Partagez sur :

Le Milan AC devra faire sans son attaquant vedette Zlatan Ibrahimovic pour trois nouveaux matches. La faute à une nouvelle expulsion du Suédois ramenée ce dimanche du déplacement à Florence et à la suspension décidée par la commission de discipline de la Ligue italienne.

Le Milan AC devra faire sans son attaquant vedette Zlatan Ibrahimovic pour trois nouveaux matches. La faute à une nouvelle expulsion du Suédois ramenée ce dimanche du déplacement à Florence et à la suspension décidée par la commission de discipline de la Ligue italienne. Le retour de Zlatan Ibrahimovic a tourné court. Sa sanction (1-de deux matches à peine purgée, le Suédois en a été quitte pour une nouvelle suspension de trois rencontres ! De retour, ce dimanche, à l'occasion de la visite des Milanais chez la Fiorentina (1-2), Ibra a donc de nouveau craqué. Expulsé, le mois dernier, lors du match contre Bari (1-1) pendant lequel il avait asséné une manchette au visage de Marco Rossi, l'ancien Barcelonais s'en est cette fois pris au corps arbitral. Fort marri d'une décision de l'arbitre n'allant pas dans son sens, Ibrahimovic a en effet réagi en lançant une volée d'insulte. Le son de la télévision italienne aidant, on peut notamment entendre l'attaquant du Milan lancer un "Va te faire enculer" du plus bel effet. Ce que l'intéressé reconnait d'ailleurs aisément, si ce n'est qu'à l'en croire, ses insultes étaient dirigées contre lui-même... C'est tout du moins ce qu'il a tenté d'expliquer à l'issue de rencontre. J'ai lancé des injures en italien, mais contre moi-même, après j'ai aussi parlé en slave. J'étais énervé parce que j'avais perdu ce ballon. Je m'excuse auprès du club car mon comportement lui porte préjudice. L'arbitre a fait son choix, mais je ne le visais pas et la prochaine fois, je fermerai ma bouche." a ainsi déclaré la star du Milan. Force est de croire que ses justifications n'ont pas convaincu la commission de discipline de la Ligue italienne. Un mois après l'avoir sanctionné de trois matches de suspension pour son coup de coude au défenseur de Bari, avant de ramener la sanction à deux rencontres, la commission a en effet décidé d'une nouvelle peine de trois matches. Et si Milan a d'ores et déjà fait appel, pas sur que ses juges fassent preuve, cette fois, de plus de mansuétude.