Ibaka, le "Realiste"

  • A
  • A
Ibaka, le "Realiste"
Partagez sur :

Après Rudy Fernandez, le Real Madrid vient de recruter un autre champion d'Europe espagnol, le Congolais naturalisé Serge Ibaka. L'ailier-fort du Oklahoma City Thunder a signé mardi un contrat de deux mois avec le club madrilène, qu'il quittera pour retourner en NBA dès que le lock-out aura pris fin.

Après Rudy Fernandez, le Real Madrid vient de recruter un autre champion d'Europe espagnol, le Congolais naturalisé Serge Ibaka. L'ailier-fort du Oklahoma City Thunder a signé mardi un contrat de deux mois avec le club madrilène, qu'il quittera pour retourner en NBA dès que le lock-out aura pris fin. A l'image de leurs cousins footballeurs, les basketteurs merengue seraient-ils en train de se constituer une armée de Galactiques ? On n'en est pas encore là, mais l'arrivée dans la capitale espagnole de Serge Ibaka, un mois après celle de Rudy Fernandez, renforce encore un peu plus les ambitions d'un club en manque de trophées depuis son doublé championnat-Coupe Uleb en 2007. Outre Fernandez, qui avait été transféré des Dallas Mavericks avant le début du lock-out, le Congolais naturalisé, sacré champion d'Europe le mois dernier contre la France, retrouvera à Madrid deux autres coéquipiers en sélection, Felipe Reyes et Sergio Llull. "Je suis très fier de faire partie de ce club historique qu'est le Real Madrid, a-t-il déclaré sur son site officiel. J'arrive avec humilité et l'envie d'apprendre de mon entraîneur et de mes coéquipiers, mais aussi avec l'ambition d'aider l'équipe à remporter le plus de matches possible pendant que je serai là." Le joueur d'Oklahoma City (22 ans, 2,08 m), qui évoluait déjà en Liga ACB avant de rejoindre les Etats-Unis, s'est en fait engagé pour les deux prochains mois et un salaire mensuel de 100.000 euros, avec une clause de départ en cas de reprise précoce de la saison régulière NBA. En attendant, ce contreur fou, qui avait martyrisé les Bleus dans la raquette en Lituanie, devrait faire ses grands débuts avec sa nouvelle équipe ce week-end contre Gran Canaria à la place de Novica Velickovic, l'intérieur serbe, touché au genou, étant écarté des parquets pour au moins six semaines. Reste à savoir - comme pour Tony Parker en France ou Deron Williams en Turquie - combien de temps Serge Ibaka portera vraiment le maillot du Real, alors que les négociations sont au point mort outre-Atlantique entre les propriétaires des franchises et les joueurs. Tout bon pour le basket européen ?