Hushovd sort du chapeau

  • A
  • A
Hushovd sort du chapeau
Partagez sur :

La sixième étape du Tour de France entre Gérone et Barcelone a vu la victoire, jeudi, de Thor Hushovd (Cervélo). Le Norvègien s'est imposé à l'issue d'un sprint devant Oscar Freire (Rabobank), alors que le peloton avait repris in extremis David Millar, le plus combatif de la journée. Augé s'empare du maillot à poids.

La sixième étape du Tour de France entre Gérone et Barcelone a vu la victoire, jeudi, de Thor Hushovd (Cervélo). Le Norvègien s'est imposé à l'issue d'un sprint devant Oscar Freire (Rabobank), alors que le peloton avait repris in extremis David Millar, le plus combatif de la journée. Augé s'empare du maillot à poids.La sixième étape du tour de France disputée sur la côte Catalane et longue de 181,5 kilomètres n'a pas été de tout repos pour le peloton. La pluie a en effet fait son apparition sur le Tour et a entraîné de nombreuses chutes notamment dans le final. A l'arrivée dans la capitale catalane, c'est le Norvégien Thor Hushovd qui s'est imposé au sprint, pour la septième fois de sa carrière sur la Grande Boucle. La victoire de Thomas Voeckler la veille avait donné des idées aux coureurs tricolores lors de cette sixième levée. Sylvain Chavanel (Quick-Step) et Stéphane Augé (Cofidis), accompagnés de l'Ecossais David Millar (Garmin), sont en effet parvenus à s'extirper du peloton dès la première heure de course. Les trois hommes de tête vont compter une avance maximum de 3'30''.Les mauvaises conditions climatiques ont entraîné de nombreuses chutes comme celles de Carlos Sastre, vainqueur de la Grande Boucle en 2008 et leader de la formation Cervelo, des Français David Le Lay (Agritubel) et Pierrick Fédrigo (Bbox Bouygues Telecom), puis, au passage d'un rond point à moins de 30 kilomètres de l'arrivée, du sprinter américain Tyler Farrar (Garmin Slipstream), de Michael Rogers (Columbia) et de Heinrich Haussler (Cervélo). Les deux derniers coureurs ont été les plus gravement touchés, mais ont tout de même pu finir l'étape.Stéphane Augé avec le maillot à poisAprès avoir longtemps maintenu l'écart aux alentours de la minute avec les échappés, qui avaient été rejoints par l'Espagnol Amets Txurukka (Euskaltel), le peloton, emmené par l'équipe Astana, fond sur les quatre hommes. Seul Millar, et Txurruka intercalé, parviendront à conserver une poignée de secondes d'avance jusqu'au sommet de la dernière ascension du jour, la Côte de la Conreria, classée en quatrième catégorie et située à 22,5 km de l'arrivée.Passé au sommet en troisième position, le Français de la Cofidis Rémi Pauriol réussit à rejoindre le Catalan dans le final, mais David Millar ne faiblit pas sur les routes détrempées de Barcelone, où le public est venu en masse malgré le mauvais temps, et poursuit son effort solitaire. Seul face au peloton, le natif de Malte est repris juste avant la flamme rouge. Mal placé, Mark Cavendish ne parvient pas à s'offrir un troisième succès et Thor Hushovd profite de l'occasion pour s'imposer au sprint devant les Espagnols Oscar Freire et José Joaquin Rojas. Bonne nouvelle côté tricolore malgré l'échec de l'échappée, Stéphane Augé est le nouveau porteur du maillot à pois aux dépens du Finlandais Jussi Veikkanen.