Huit As pour une place

  • A
  • A
Huit As pour une place
@ Reuters
Partagez sur :

PRO A - La Semaine des As débute jeudi à Villeurbanne. Tour d'horizon des équipes en lice.

PRO A - La Semaine des As débute jeudi à Villeurbanne. Tour d'horizon des équipes en lice. LE MANS Battu vendredi soir à Nancy (92-70), lors de la 19e journée de Pro A, Le Mans aborde cette Semaine des As avec dans le dos l'étiquette de favori, statut de leader oblige. Son faux pas du week-end est révélateur d'un état de fatigue général, dû en partie à l'accumulation des matches en Eurocoupe. Mais avec des joueurs de la trempe de Spencer, Batista et Salyers, capables de prendre feu à tout moment, les hommes de J.D. Jackson auront des certitudes pour leur quart de finale face à Vichy, une équipe qu'ils ont battu début janvier (76-70). CHOLET Après avoir longtemps partagé la tête du championnat avec Le Mans, Cholet est un peu retombé de son nuage depuis quelques semaines avec trois défaites lors des quatre derniers matches. La faute à la mauvaise passe traversée par Robinson, le meilleur marqueur de l'équipe, bloqué à 8 points contre Vichy (63-64) et 4 points devant Roanne (71-72). Mejia et Linehan n'ont pas fait beaucoup mieux face à la Chorale au contraire de Gelabale, auteur ce soir-là de son meilleur match depuis qu'il est revenu au club des Mauges (20 points, 2 rebonds, 2 passes). De quoi y croire face à Orléans. GRAVELINES-DUNKERQUE Troisième de Pro A, Gravelines-Dunkerque traverse une bonne période qu'il convient de nuancer. Car depuis le début de l'année, le BCM a surtout fait le plein contre des équipes en difficultés. Que ce soit face à Nancy (74-90) ou Le Mans (71-87), des équipes qui seront présentes à l'Astroballe, les joueurs de Christian Monschau ont montré leurs limites. Les retours de blessure de Bokolo et Lewin, cumulés à la forme étincelante de J.K. Edwards, suffiront-ils contre une équipe de Villeurbanne revancharde devant son public ? Si Woodside est au rendez-vous, il y a des chances... ORLEANS Eliminé assez vite en Euroligue, Orléans a mis du temps a retrouvé le jeu qui lui avait permis d'aller en finale du championnat la saison dernière. Mais depuis plusieurs semaines, aucun nuage n'assombrit le ciel du Loiret. Seul Le Mans, à Antarès (67-70), a contesté la victoire à l'Entente lors des sept derniers matches. Banks, arme la plus meurtrière des hommes de Philippe Hervé, n'y est pas innocent. Covile et Doelmann non plus. Un problème malgré tout: Dobbins reste incertain pour le quart de finale face à Cholet. Mais les Orléanais ont assez d'atouts dans leur manche pour s'en sortir. NANCY Difficile de savoir quoi penser de Nancy, capable du meilleur comme le week-end dernier à domicile face au Mans (92-70), et du pire une semaine plus tôt à Chalon-sur-Saône (74-92). Si le Sluc n'est pas mieux classé en Pro A, c'est qu'il manque cruellement de régularité, même dans un seul match. Avec autant de menaces que les frères Greer, Tchicamboud, Slaughter et Akingbala, les joueurs de Jean-Luc Monschau ont a priori tout ce qu'il faut pour remporter ce premier titre de la saison. Mais devant Roanne, humilié à Gentilly avant la trêve et revanchard (62-101), aucun écart ne doit être commis. ROANNE Avec Roanne, c'est souvent tout ou rien. Tout dépend, en fait, de la volonté des hommes de Jean-Denys Choulet à donner de leur personne en défense. Contre Cholet, samedi, ils en ont eu envie (72-71) et sont parvenus à retourner une situation qui semblait compliquée en fin de match. Mais face à l'Asvel trois semaines auparavant, il n'y avait plus personne et ça s'est vu (57-88). Avec Nsonwu, Page et Mims, la Chorale peut tenir la corde devant Nancy, son adversaire en ouverture des As dès jeudi. Sauf s'ils répètent leurs erreurs de la défaite subie en Pro A en Lorraine (62-101)... VICHY La marque de fabrique de Vichy depuis plusieurs saisons, c'est sa défense. La meilleure de Pro A. Mais prendre peu de points ne suffit pas toujours. Il faut aussi en marquer ! La preuve: lors de ses deux dernières sorties, la JAV est tombée sur plus hermétique qu'elle face à Cholet (63-64) et Orléans (52-67). Avec Moss à l'intérieur, Melody et Reid sur les extérieurs, Jean-Louis Borg a des solutions pour faire mal à l'adversaire. Mais elles sont sans doute trop peu nombreuses comparées aux autres équipes présentes à cette Semaine des As. Surtout qu'Issa a dû déclarer forfait. VILLEURBANNE Hôte de la compétition, Villeurbanne aurait dû être parmi les favoris. Mais les champions de France ne sont cette saison plus que l'ombre d'eux-mêmes. Seulement dixième de Pro A, l'Asvel est lâché dans la course aux play-offs et présente tous les symptômes d'un club en crise: les défaites subies face à Orléans (55-76) et Poitiers (53-55) ont été désastreuses d'un point de vue offensif, Dixon a été coupé de l'effectif mardi, et Vincent Collet serait depuis longtemps sur la sellette s'il n'était pas sélectionneur de l'équipe de France. Mais aux As, aucun point n'est en jeu. Un titre pourrait relancer la machine.