Houllier file à Aston Villa

  • A
  • A
Houllier file à Aston Villa
@ Reuters
Partagez sur :

FFF - Gérard Houllier quitte la DTN pour rejoindre Aston Villa.

FFF - Gérard Houllier quitte la DTN pour rejoindre Aston Villa. L'appel du terrain était trop fort. Et le prof d'anglais a replongé vers la Premier League. Ce n'est pourtant pas la première offre qui lui est parvenue. Le nom de Gérard Houllier a en effet résonné aux quatre coins de l'Europe ces dernières saisons. Mais le directeur technique national avait, jusqu'à ce jour, toujours refusé. La proposition d'Aston Villa était cependant plus intéressante à ses yeux. Suffisamment en tout cas pour qu'il décide de franchir le pas et donc de quitter le poste de DTN malgré un gros chantier encore à mettre en place avec notamment l'uniformisation du football des sélections nationales. Il fallait encore convaincre son employeur actuel, soit la Fédération française de football. C'est désormais chose faite comme l'a confirmé Fernand Duchaussoy, le président de la FFF, à l'antenne de RTL: "Je vais effectivement le laisser partir à Aston Villa. Il m'a exposé ses arguments, il souhaite vivre une aventure du terrain, c'est ce qui lui manque, l'adrénaline sur un terrain de football, c'est sa motivation, il n'y en a pas d'autre. C'est un choix que je respecte même s'il me crève le coeur." Duchaussoy respecte son choix Gérard Houllier va donc retrouver un championnat qu'il connaît sur le bout des doigts pour avoir entraîné Liverpool entre 1998 et 2004. Une rumeur insistante l'envoyant vers le club d'Aston Villa, déserté par Martin O'Neill, avait commencé à faire naître le doute ces derniers jours. Ce n'est donc plus une rumeur. "Je comprends sa motivation en disant : « j'ai encore un challenge, j'ai 63 ans c'est une occasion unique de revivre des sensations que j'ai vécu par le passé et j'ai véritablement envie de le faire »", précise Fernand Duchaussoy. Le président de la Fédération balaye par ailleurs, toute idée d'une grande lessive après la Coupe du monde en Afrique du Sud. "Je lui ai donné tous les arguments possibles pour qu'il reste tout en respectant son choix", assure en effet Duchaussoy. Des arguments qui n'ont pas fait mouche car pour Houllier, l'envie de retrouver le terrain était trop forte. "Je suis très heureux et fier de rejoindre ce grand club historique", a commenté Houllier sur le site de son nouveau club. "C'était une décision très difficile pour moi de quitter la FFF mais je ne pouvais pas refuser cette occasion de gérer un club dont j'admire depuis longtemps l'approche, sur et en dehors du terrain."