Hoarau, une nouvelle dimension

  • A
  • A
Hoarau, une nouvelle dimension
@ Reuters
Partagez sur :

EQUIPE DE FRANCE - Guillaume Hoarau devrait étrenner sa première sélection sous le maillot tricolore.

EQUIPE DE FRANCE - Guillaume Hoarau devrait étrenner sa première sélection sous le maillot tricolore. Guillaume Hoarau continue sa progression. A désormais 26 ans, et deux ans après son premier match de Ligue 1 sous le maillot du Paris Saint-Germain, l'attaquant du club de la capitale devrait connaître sa première sélection en équipe de France à l'occasion du match amical prévu mercredi en Norvège. En l'absence des mondialistes, le Réunionnais devrait même être aligné aux côtés de Karim Benzema dès le coup d'envoi du baptême de feu de Laurent Blanc sur le banc des Bleus. Un sélectionneur séduit par l'ancien Havrais et qui pourrait bien donner une nouvelle dimension à sa carrière ces prochaines semaines. De quelle manière ? En donnant sa chance à l'ancienne terreur des surfaces de Ligue 2, chose que n'avait pas fait Raymond Domenech, malgré une convocation...pour les tribunes lors de la double confrontation face à la Lituanie en mars 2009. La journée de stage passée à Clairefontaire lundi a d'ailleurs permis de dessiner le visage de l'équipe de France pour ce rendez-vous scandinave. En plus d'un 4-2-3-1, le technicien cévenol a également travaillé un 4-4-2 en losange. Un schéma qui offrirait à Guillaume Hoarau le rôle dévolu à Marouane Chamakh du côté de Chaban-Delmas la saison dernière. Deux joueurs au profil similaire, offrant un grand gabarit précieux dans les airs en même temps qu'une technique fine, intéressante au sol. Aligné aux côtés de Benzema Pas étonnant donc de voir le champion du monde 1998 miser sur Hoarau pour cette revue d'effectif estivale avant le retour de certains mutins sud-africains à la rentrée. Le "Président" ne cache d'ailleurs pas son intérêt pour le longiligne attaquant parisien. "C'est un joueur atypique de part sa morphologie. C'est un garçon qui peut être très important dans un collectif. Son profil me plait. Il est grand, généreux dans l'effort, techniquement pas maladroit. Il offre des solutions au collectif. C'est un joueur intéressant pour le futur", confiait jeudi Blanc au moment d'annoncer sa liste avant de remettre le couvert lundi. "Hoarau, vous savez que je l'apprécie. Il offre beaucoup de possibilités, que ce soit dans les airs mais aussi au sol." En vue samedi lors de la victoire inaugurale du PSG en championnat face à Saint-Etienne (3-1) avec une passe décisive pour Mevlut Erding sur l'ouverture du score, Guillaume Hoarau semble faire l'unanimité en sélection. Si Laurent Blanc est sous le charme, celui qui devrait l'accompagner à la pointe de l'attaque sur le terrain de l'Ullevaal Stadion, Karim Benzema, n'est pas en reste. "J'aime bien ce joueur", confiait ainsi le sociétaire du Real Madrid. "Il est grand, il peut jouer dos au but et moi j'aime bien tourner derrière quand on joue à deux devant. Il pourrait y avoir une bonne complémentarité."