Higuain, le cauchemar de Benzema

  • A
  • A
Higuain, le cauchemar de Benzema
Partagez sur :

De retour dans le groupe madrilène après sa blessure aux adducteurs, Karim Benzema a regardé du banc Gonzalo Higuain marquer un nouveau triplé, lors de la victoire du Real samedi contre le Betis Séville (4-1). La réussite de l'attaquant argentin devrait sans doute priver l'attaquant français d'une place de titulaire face à Lyon mardi, en Ligue des champions.

De retour dans le groupe madrilène après sa blessure aux adducteurs, Karim Benzema a regardé du banc Gonzalo Higuain marquer un nouveau triplé, lors de la victoire du Real samedi contre le Betis Séville (4-1). La réussite de l'attaquant argentin devrait sans doute priver l'attaquant français d'une place de titulaire face à Lyon mardi, en Ligue des champions. L'Olympique Lyonnais se déplace mardi à Santiago-Bernabeu pour affronter le Real Madrid, lors de la 3e journée de la Ligue des champions. Et ce n'est sans doute pas Karim Benzema qui mènera l'attaque merengue contre son ancien club. Blessé depuis quinze jours et de retour dans le groupe madrilène samedi, l'international français devrait faire les frais de la très grande forme de Gonzalo Higuain. L'attaquant argentin réussit tout ce qu'il entreprend et affiche des statistiques hallucinantes depuis trois rencontres. Contre l'Espanyol Barcelone (4-0) avant la trêve, le Chili (4-1) avec l'Argentine et le Betis Séville (4-1) samedi, Higuain a inscrit un triplé dans chaque rencontre. Difficile de faire mieux. Auteur d'un bon début de saison avec le Real, Benzema pensait sans doute s'installer définitivement au poste de titulaire. Mais la concurrence imposée par Higuain relance un débat qui n'a pas lieu d'être selon José Mourinho, l'entraîneur madrilène. "Il n'y a pas pour moi de titulaire ou de remplaçant quand on parle de joueurs aussi bons. C'est difficile d'en faire jouer un quatre ou cinq matches et de laisser l'autre sur le banc des remplaçants", a indiqué dans Marca le technicien portugais. Mourinho va-t-il alors procéder à un turnover pour le match face à Lyon mardi ? Pas sûr, tant il est difficile de se passer de la réussite actuelle de Higuain, déjà deuxième meilleur buteur de Liga (huit buts), à deux unités de Lionel Messi. Sur le banc toute la rencontre face au Betis samedi, Benzema n'a pas eu l'occasion de reprendre la compétition deux semaines après sa blessure aux adducteurs. Mourinho a préféré le préserver dans l'optique des prochaines échéances. "Comme nous menions largement, il n'y avait aucune raison de prendre des risques alors qu'il a été blessé durant quinze jours", a ajouté l'entraîneur du Real. Ce dernier refuse en tout cas de mettre ses deux attaquants au centre d'une concurrence malsaine: "Karim a bien commencé la saison quand Higuain n'était pas au mieux. Higuain se trouve maintenant en meilleure forme. Benzema était sur le banc au cas où nous aurions besoin de lui. C'est tout sauf un problème d'avoir deux attaquants en pleine forme et c'est toujours mieux pour l'équipe." Le schéma tactique adopté par Mourinho ne laisse pas de place à une association Higuain-Benzema. L'ancien coach de l'Inter Milan et de Chelsea reste fidèle à son 4-2-3-1, avec une ligne de milieux offensifs composée de Cristiano Ronaldo, Mesut Özil et Angel Di Maria, chargée de pourvoir en ballons l'avant-centre, que ce soit Higuain ou Benzema. Et à l'heure actuelle, c'est l'Argentin qui tient la corde. Pour combien de temps ?