Heynckes, l'homme clé du Bayer

  • A
  • A
Heynckes, l'homme clé du Bayer
@ Reuters
Partagez sur :

BUNDESLIGA - L'entraîneur est l'atout principal de Lerverkusen, leader du championnat.

BUNDESLIGA - L'entraîneur est l'atout principal de Lerverkusen, leader du championnat. 23 mai dernier, 34e et ultime levée de l'exercice 2008-2009, Leverkusen chute lourdement sur la pelouse de Cottbus (3-0): le point final d'une saison terne achevée au neuvième rang de la Bundesliga. Quelques mois plus tard, le Bayer caracole en tête de son championnat, porté aux nues par une série d'invincibilité de 21 matches – dont 12 victoires. Une performance unique cette saison outre-Rhin, alors que le Bayern de Munich même accuse déjà deux revers au compteur. A l'origine de ce brutal changement de braquet, outre le talent d'un buteur tel que Stefan Kiessling (13 réalisations déjà), l'influence d'un Simon Rolfes dans l'entre-jeu et la rigueur défensive des Manuel Friedrich et Sami Hyypia, un homme en particulier: Jupp Heynckes. Vainqueur de la Coupe du monde et du Championnat d'Europe avec la Mannschaft dans les années 70, canonnier légendaire de la Bundesliga avec pas moins de 220 buts en 385 matches à son actif, l'ancien joueur vedette du Borussia Mönchengladbach s'est converti avec bonheur au banc à l'issue de sa carrière. Une bonne idée qui lui vaut aujourd'hui de compter parmi les techniciens allemands les plus réputés. Invaincu en Bundesliga depuis janvier 2007 Ce n'est en effet pas un hasard si l'intéressé répond au sobriquet de "Don Jupp" à Madrid, lui qui, en 1998, mena le Real à son septième sacre continental, après 32 ans d'attente. Revenu sur le devant de la scène en fin de saison dernière, appelé au chevet du Bayern après le limogeage de Jürgen Klinsmann, Jupp Heynckes n'avait alors pas eu besoin de plus de cinq rencontres pour faire ses preuves, et des miracles... Quatre succès et un match nul plus tard, le club bavarois assurait sa place en Ligue des Champions, pour le moins incertaine à la prise de fonctions de l'intéressé. Une pige réussie qui lui valait d'être contacté par Leverkusen dans la foulée. Or, après 21 journées cette saison, le pari du Bayer semble bel et bien payant. Indétrônable leader depuis le huitième acte joué le 3 octobre dernier, la formation rhénane peut actuellement se targuer de tenir tête à un Bayern qui reste pourtant sur huit victoires consécutives en championnat. Jupp Heynckes, lui, fait encore plus fort puisqu'il n'a plus connu la défaite en Bundesliga depuis le 27 janvier 2007, à l'époque où il officiait encore à Mönchengladbach, son club de coeur. Une période durant laquelle il a tout de même pris part à 27 confrontations, soit le point culminant d'une série d'invincibilité qu'il avait déjà érigée à Munich entre 1987-1988 et 1988-1989. Record personnel qui tombera samedi si Leverkusen parvient à tenir la dragée haute à Wolfsburg, le champion sortant...