Herbst trace sa route

  • A
  • A
Herbst trace sa route
@ Reuters
Partagez sur :

SKI - Reinfried Herbst a devancé Hirscher et Lizeroux au slalom de Kranjska-Gora.

SKI - Reinfried Herbst a devancé Hirscher et Lizeroux au slalom de Kranjska-Gora. A un fil... Reinfried Herbst a réussi un joli coup lors du slalom de Kranjska-Gora. L'Autrichien, leader de la Coupe du monde, était idéalement placé avec la deuxième place à l'issue de la première manche. Un premier tracé qui avait pourtant permis à Julien Lizeroux d'exprimer toutes ses qualités, passant même avec 37 centièmes d'avance au deuxième intermédiaire avant de commettre une grosse faute sur le bas et d'assurer l'essentiel en terminant mais avec 53 centièmes de retard sur Herbst et 55 sur Razzoni. Mais avant que le skieur de La Plagne ait le temps de s'élancer lors de ce second slalom, Marcel Hirscher a frappé les esprits en réalisant une deuxième manche tout simplement énorme. Seulement 15e de la première manche, le jeune Autrichien a pris beaucoup de risques pour signer le meilleur temps final d'un second tracé pourtant particulièrement piégeux en 50''37. Une attitude volontaire et offensive que n'a pas su adopter Steve Missilier, trop sur la défensive, en contrôle, et qui va rétrograder de la 11e à la 15e place. Lizeroux, toujours dans le coup Julien Lizeroux, lui, n'a pas vraiment eu ce genre de souci. Bien sûr, le Français, conscient des enjeux liés à sa 2e place au général de la spécialité, n'a pas totalement lâché les chevaux comme il sait pourtant si bien le faire mais il a tout de même très bien skié, restant haut sur la trajectoire. Une bonne performance certes mais un tout petit pu trop juste pour devancer Marcel Hirscher alors leader pour 13 centièmes... La prestation de Lizeroux va néanmoins prendre toute sa valeur avec les passages de Silvan Zurbriggen, Manfred Pranger, Michael Janyk et même de Benni Raich, bien dans le tempo sur le haut de la piste mais qui commet une faute sur le bas qui le rejette à la 6e place finale. Il restait donc Reinfried Herbst et Giuliano Razzoli à passer. L'Autrichien va skier intelligemment, attaquant suffisamment pour ne pas se mettre en danger mais sans tout donner pour ne pas sortir, pour franchir la ligne avec 40 centièmes d'avance. L'essentiel était acquis pour lui, à savoir devancer Lizeroux afin d'accentuer son avance au classement de la Coupe du monde de slalom. Cette performance va prendre une saveur encore plus agréable pour lui puisque Razzoli va partir à la faute. Cela offre accessoirement un nouveau podium à Julien Lizeroux qui compte 43 longueurs de retard avant l'ultime slalom lors des finales de Garmisch-Partenkirchen. Ce n'est pas encore fini...