Henry, un loft tout chaud à SoHo

  • A
  • A
Henry, un loft tout chaud à SoHo
@ Reuters
Partagez sur :

Le joueur des Red Bulls a acheté un loft de 520 m2 pour 11 millions d'euros.

Le joueur des Red Bulls a acheté un loft de 520 m2 pour 11 millions d'euros. Le suspense a pris fin. On savait depuis juillet dernier que Thierry Henry avait choisi New York comme dernier club de sa carrière. Mais on ignorait encore où l'ancien international français allait décider de poser ses valises. Grand amoureux de la "Grosse Pomme", l'ancien attaquant d'Arsenal a hésité entre downtown et SoHo avant de finalement opter pour l'ancien quartier des artistes, devenu lieu prisé des touristes et des nouveaux riches. Le Wall Street Journal révèle ainsi que Henry a fait l'acquisition d'un loft sur trois étages de 520 m2 avec une ouverture sur les toits. "Il a été la première personne à le voir", explique Ivan Prochko, l'agent de City Connections, qui a géré la transaction. "Il l'a vu trois fois en deux jours. Après cela, on a convenu d'une offre." 418 m2 d'extérieurs sur les toits Et cette offre s'est élevée à 14,85 millions de dollars, soit un peu plus de 11 millions d'euros, découpée comme suit : 9 millions de dollars (6,70 millions d'euros) pour les deux premiers étages, libres, et 5,85 millions (4,36 millions d'euros) pour le dernier étage, actuellement loué et qui devrait être "libéré" d'ici peu. Pour se sentir chez lui, Henry va avoir tout le loisir d'aménager les 520 m2 de logement, les quatre chambres répartis sur deux étages, ainsi que les 418 m2 d'extérieur qu'il pourra observer depuis le dernier étage à travers des fenêtres de cinq mètres de haut. Sur Crosby Street, le meilleur buteur de l'histoire des Bleus vivra tout près d'une autre star, la chanteuse soul et R'n'B Alicia Keys. Relativement méconnu encore à New York, l'attaquant des Red Bulls va pouvoir profiter du quartier et se rendre tranquillement aux matches des Knicks avec Spike Lee, l'un de ses projets.