Henry remet en cause Domenech

  • A
  • A
Henry remet en cause Domenech
Partagez sur :

Maintenu à son poste malgré le naufrage de l'Euro 2008, Raymond Domenech n'en reste pas moins sous le feu des critiques. Rejeté par le public, ce dernier susciterait également la défiance de ses joueurs, à en croire Le Parisien, qui révèle lundi que Thierry Henry aurait pris la parole à la veille de France-Roumanie (1-1) et remis en cause les compétences du sélectionneur.

Maintenu à son poste malgré le naufrage de l'Euro 2008, Raymond Domenech n'en reste pas moins sous le feu des critiques. Rejeté par le public, ce dernier susciterait également la défiance de ses joueurs, à en croire Le Parisien, qui révèle lundi que Thierry Henry aurait pris la parole à la veille de France-Roumanie (1-1) et remis en cause les compétences du sélectionneur.Raymond Domenech est-il en sursis ? S'il semble bénéficier du soutien de la Fédération Française de Football, le sélectionneur tricolore exaspère une grande partie du public, mais aussi ses joueurs selon Le Parisien. Dans son édition de lundi, le quotidien révèle en effet que Thierry Henry aurait pris la parole vendredi à Clairefontaine devant l'ensemble du groupe pour remettre en cause ouvertement le patron des Bleus, vingt-quatre heures avant France-Roumanie au Stade de France (1-1).C'est une pique lancée par Raymond Domenech à ses joueurs qui aurait mis le feu aux poudres: "Hier (jeudi), je suis resté sur ma faim. Je n'ai pas vu des mecs qui avaient envie, qui étaient à fond pour préparer la rencontre importante de samedi"." On s'ennuie pendant vos entraînements"En réponse, l'attaquant de Barcelone, actuel capitaine des Bleus et meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France avec 49 réalisations, aurait déclaré: "Coach, nous aussi on a quelque chose à vous dire. Là, je parle au nom du groupe. Nous aussi, on reste sur notre faim. On s'ennuie pendant vos entraînements. Cela fait douze ans que je suis en équipe de France, jamais je n'ai été dans cette situation. On ne sait pas comment jouer, où se situer, comment s'organiser. On ne sait pas quoi faire. On n'a aucun style, aucune idée directrice, aucune identité. Ça ne va pas".Des critiques qui sont déjà celles du public et des médias à l'encontre d'un sélectionneur, dont les compétences ont été clairement remises en cause par les joueurs, un épisode sans précédent dans l'histoire de l'équipe de France. Reste désormais à savoir quelles seront les réactions du principal intéressé et de la FFF, à deux jours seulement d'un match en Serbie capital dans la course à la qualification pour la Coupe du Monde 2010.