Henry, la tuile

  • A
  • A
Henry, la tuile
Partagez sur :

Privé de la demi-finale retour de Ligue des Champions opposant Barcelone à Chelsea (1-1) en raison d'une blessure contractée lors du clasico, Thierry Henry pourrait également manquer la finale face à Manchester United, prévue le 27 mai prochain à Rome. Touché au genou, l'international tricolore est d'ores et déjà forfait pour les quatre prochains matches du Barça.

Privé de la demi-finale retour de Ligue des Champions opposant Barcelone à Chelsea (1-1) en raison d'une blessure contractée lors du clasico, Thierry Henry pourrait également manquer la finale face à Manchester United, prévue le 27 mai prochain à Rome. Touché au genou, l'international tricolore est d'ores et déjà forfait pour les quatre prochains matches du Barça.Auteur d'un doublé face au Real Madrid lors du dernier clasico en date, le 2 mai, Thierry Henry n'avait pu aller au bout de l'oeuvre catalane (2-6 à Bernabeu), rappelé à l'ordre et sur la touche par une douleur au genou droit. Un mal qui, dans l'euphorie de la victoire, ne l'avait pas empêché de rallier Londres avec ses coéquipiers deux jours plus tard, afin de disputer la demi-finale retour de Ligue des Champions entre Chelsea et le Barça. Jusqu'au bout alors l'incertitude avait plané quant à sa participation ou non au choc européen.Apparu soulagé et souriant à l'issue de cette demie qui a finalement vu les Blaugrana prendre le meilleur sur les Blues à la faveur d'un but d'Iniesta dans les arrêts de jeu (1-1, 0-0 à l'aller), l'international tricolore ne se doutait certainement pas alors que son temps de convalescence allait être sensiblement prolongé. Car s'il était initialement question d'une parenthèse de dix jours, le staff médical barcelonais a dû se résoudre à davantage de réalisme dans son diagnostic, en constatant que Thierry Henry souffrait d'un "étirement du ligament postérieur du genou droit."Quinze jours au minimumDans un communiqué paru vendredi soir dans les pages de son site officiel, l'actuel leader de la Liga précise que l'intéressé "suivra un traitement spécifique pour assurer sa participation à la finale de la Ligue des Champions." Et le club catalan, conscient de l'importance de son attaquant français aux 25 réalisations toutes compétitions confondues cette saison – une addiction naissante qui n'a pas manqué de se faire sentir à Stamford Bridge – n'entend pas prendre le moindre risque avec le troisième élément de son trio magique.Condamné à quinze jours d'abstinence footballistique au minimum, Thierry Henry sait déjà qu'il manquera la finale de la Coupe du Roi face à Bilbao, mercredi, ainsi que les trois prochaines levées de championnat, contre Villarreal, Majorque, Osasuna. Si tout va bien, trois jours après cette dernière réception du club de Pampelune, "Titi" devrait être à Rome, sur le pont pour jouer la deuxième finale de Ligue des Champions de sa carrière, devant Manchester United. Un honneur qu'il avait déjà connu en 2006, au Stade de France, face à un FC Barcelone qui ne lui avait alors pas fait de cadeau. Un FC Barcelone qui le 27 mai sera déjà dans l'obligation de se passer des services de Marquez, Abidal et Alves...