Henry a failli quitter les Bleus

  • A
  • A
Henry a failli quitter les Bleus
Partagez sur :

FOOTBALL - Thierry Henry a confié àL'Equipe avoir songé quitter l'Equipe de France.

Au coeur de la polémique depuis sa main sur le but égalisateur face à l'Irlande (1-1) qui a permis à l'équipe de France de se qualifier pour la Coupe du Monde 2010, Thierry Henry s'explique lundi dans les colonnes de L'Equipe. Il confie notamment avoir eu envie de quitter la sélection tricolore avant de revenir sur sa décision.L'emballement médiatique sans précédent qui a suivi France-Eire et sa main sur le but égalisateur de William Gallas l'ont poussé à sortir de son silence. Jusqu'à présent, Thierry Henry, au centre de toutes les critiques pour son geste, était quasiment resté muet. Après avoir reconnu juste après la rencontre qu'il y avait bien main, l'ancienne idole d'Arsenal avait envoyé un communiqué en anglais à la chaîne Skysports pour expliquer son geste, qu'il décrit comme une "réaction instinctive", avant de reconnaître, lui aussi, qu'il aurait été plus juste de "rejouer le match".Lundi dans une interview accordée au quotidien L'Equipe, l'attaquant de Barcelone revient plus longuement sur cet épisode et explique notamment avoir mal vécu les nombreuses critiques: "Cela a été très dur. Tout est parti d'un fait de jeu, pour finir loin. Trop loin. J'ai entendu certaines personnes donner des leçons sur ce plan-là, alors que j'ai dit que j'étais désolé, sur le terrain et en dehors". "Titi" explique notamment s'être excusé auprès des Irlandais, et notamment du défenseur Richard Dunne, à l'issue du match, conscient, pour l'avoir déjà vécue, de la peine de leurs adversaires."Je suis toujours venu me battre pour les Bleus"Seul regret pour le capitaine des Bleus, l'"explosion de joie" sur le but. "Je n'aurais pas dû faire ça, confesse-t-il. Mais franchement, c'était incontrôlable. Après tout ce qu'on avait subi... Ça, oui, je le regrette". Le champion du monde 98, qui confie s'être "senti seul", un message certainement adressé à la Fédération française de football (FFF) très discrète sur le sujet, explique avoir envisagé d'arrêter l'équipe de France, comme après la Coupe du Monde 2006 et l'Euro 2008, avant de revenir sur sa décision. "Je suis toujours venu me battre pour les Bleus. Comme un chien. Je n'ai jamais volé une sélection. J'ai toujours essayé de répondre présent. Oui, je me suis posé la question (...) Mais là, c'est décidé, je me battrai toujours jusqu'au bout".Bien décidé à ne pas "lâcher son pays", selon son expression, l'attaquant tricolore confie, en guise de conclusion, être "français et fier de l'être". Une belle manière pour le Barcelonais, qui compte 117 sélections en équipe de France, ce qui le place au deuxième rang des joueurs les plus capés derrière Lilian Thuram (142), de retourner la situation en tentant d'afficher son courage face à l'adversité. Le public français restera juge même s'il lui sera difficile d'oublier que Thierry Henry reste le meilleur buteur de l'histoire des Bleus (51 buts).