Henin n'ira pas plus loin

  • A
  • A
Henin n'ira pas plus loin
@ Reuters
Partagez sur :

ROLAND-GARROS - La Belge a été éliminée par Samantha Stosur en 1/8es de finale.

ROLAND-GARROS - La Belge a été éliminée par Samantha Stosur en 1/8es de finale.Justine Henin ne repartira pas cette fois avec la coupe de Roland-Garros sous le bras. De retour sur les courts de la Porte d'Auteuil après deux ans d'absence, la Belge n'avait plus perdu à Paris depuis 2004, cru coincé entre ses quatre sacres parisiens décrochés en 2003, 2005, 2006 et 2007. Tathiana Garbin, sa tombeuse d'alors (au deuxième tour, ndlr), a cédé lundi la place à Samantha Stosur, une Australienne que le public des Internationaux de France avait appris à connaître l'an passé lors de son parcours jusqu'aux demi-finales. Excellente joueuse de terre, Stosur, septième joueuse mondiale, possède l'une des frappes de balle les plus puissantes du tennis féminin. Henin était prévenue puisqu'elle avait pu goûter pour la première fois aux missiles de son adversaire au début du mois lors de sa victoire en finale du tournoi de Stuttgart (2-6, 6-4, 6-1). C'est sur un score presque similaire qu'elle a vu s'envoler ses espoirs de poursuivre son exceptionnelle série à Roland-Garros (2-6, 6-1, 6-4)."C'est une grande joueuse sur terre. Je sais qu'il faudra que je sois à un excellent niveau si je veux gagner ce match", avait-elle estimé avant un huitième de finale aux allures de demie, voire de finale. A l'inverse de leur premier affrontement en Allemagne, la Belge a pris le meilleur départ. Plus offensive, elle étouffait d'entrée les velléités de son adversaire réduite au rang de faire-valoir pendant un set (6-2). Henin semblait filer vers une victoire facile, et promise à un choc majuscule contre Serena Williams en quarts de finale. C'était sans compter une baisse de régime couplée à un changement d'attitude de Stosur.Écoutez Justine Henin au micro de Corinne Boulloud :L'Australienne au look de triathlète, lunettes de soleil sur le nez même lorsque le ciel est bas sur la capitale, a su renverser la tendance en appliquant mieux sa tactique offensive. Grâce à son service, sa meilleure arme avec le coup droit, elle est devenue au fil des jeux la patronne du court Suzanne-Lenglen enchanté par cette belle explication. Mise sur le reculoir, Henin a, petit à petit, perdu le fil du match. Sa partition au deuxième set n'était pas de l'acabit d'une prétendante au titre (1-6). Elle refaisait néanmoins surface dans la troisième mais, malgré une belle occasion de s'échapper à 4-3 0/30, elle allait subir la loi d'une Stosur pourtant parfois fébrile au moment de conclure. En attestent certaines doubles fautes bien malvenues. Trop sur la défensive, la Wallonne finissait par rendre les armes sur un dernier smash claqué par son adversaire (4-6). Après vingt-quatre victoires d'affilée, Henin a donc mordu la poussière de Roland-Garros et ne fera pas mieux qu'à Melbourne où, pour le premier tournoi du Grand Chelem de sa deuxième carrière, elle s'était hissée jusqu'en finale. Pas favorite à Paris selon ses dires, la Belge n'avait pas tort. Un tableau difficile (Sharapova, Stosur et la perspective de jouer Serena Williams et Jankovic avant la finale) a eu raison de ses rêves de redevenir reine à Paris. Pour cette année du moins.