Hazard, joue-la comme Messi ?

  • A
  • A
Hazard, joue-la comme Messi ?
Partagez sur :

Alors que certains voient en lui le meilleur joueur de Ligue 1, Eden Hazard ne convainc pas en équipe de Belgique. Inconstant, le milieu lillois n'a d'ailleurs toujours pas marqué en 19 sélections. Un statut qui n'est pas sans rappeler les difficultés rencontrées par Lionel Messi avec l'Argentine. Le jeune stratège du Losc a l'occasion de se rattraper contre Caen, samedi, lors de la 29e journée.

Alors que certains voient en lui le meilleur joueur de Ligue 1, Eden Hazard ne convainc pas en équipe de Belgique. Inconstant, le milieu lillois n'a d'ailleurs toujours pas marqué en 19 sélections. Un statut qui n'est pas sans rappeler les difficultés rencontrées par Lionel Messi avec l'Argentine. Le jeune stratège du Losc a l'occasion de se rattraper contre Caen, samedi, lors de la 29e journée. Certes, la comparaison est facile. Reste que la situation d'Eden Hazard rappelle étrangement les malheurs de Lionel Messi en équipe d'Argentine, où, sans être mauvais, "la Pulga" ne parvient pas à tirer son équipe vers le haut. Pour ce qui est du Lillois, les observateurs s'accordent tous sur le fait qu'il est sans conteste le joueur le plus talentueux de notre bonne vieille Ligue 1. Pourtant, chez nos voisins d'outre-Quiévrain, les performances du natif de Tubize restent comme un gros point d'interrogation. Resté sur le banc face à l'Autriche, samedi dernier, et entré seulement quinze minutes sur le pré face à l'Azerbaïdjan, mardi, le milieu du Losc a une nouvelle fois connu un passage frustrant avec les Diables Rouges. "Nous ne sommes pas contre Hazard mais il y a des règles pour le groupe et personne n'est au-dessus des règles. Soit Eden comprend cela et il fera une grande carrière, soit il ne le comprend pas et il ira dans le mur", explique Marc Wilmots, l'adjoint de Georges Leekens, à la RTBF. Car à la différence de Lionel Messi, c'est bien la personnalité d'Eden Hazard qui est en cause, et non pas un manque de cohésion et une place encore à trouver comme pour le petit Argentin. Pas question cependant de stigmatiser le joueur, et de parler d'un "problème Hazard". "La richesse de notre secteur offensif est réellement exceptionnelle", préfère noter l'ancien Bordelais. Toujours est-il que Marc Wilmots ne voit pas en son joueur le crack encensé sur notre territoire. "La presse française est parfois aveuglée par ses actions, ses coups d'éclats. Ce qu'elle dit aujourd'hui d'Eden, elle le disait il y a un an et demi de Gourcuff. Aujourd'hui, avec le recul, peut-on dire qu'elle lui a rendu service ?", s'interroge ainsi l'ancien meneur de jeu. Mavuba: "A l'entraînement, je lui remonte parfois les bretelles" Pour lui, le produit Hazard n'est donc pas un produit fini: "Il peut faire basculer un match à tout moment mais, dans son jeu, il y a encore des moments d'absence. C'est cela qu'il doit travailler, sa constance. Il ne peut pas se satisfaire de deux ou trois actions individuelles." Voilà donc de retour sur le tapis ce fameux manque d'implication, qui revient de temps à autre sur la table, lorsque l'on parle du milieu lillois. "C'est le joueur le plus talentueux avec qui j'ai joué. Le souci, c'est qu'à l'entraînement, il était tout le temps fatigué. Il n'avait pas trop envie, il était ailleurs, on ne le voyait pas beaucoup", explique ainsi dans le 10 Sport Michel Bastos, qui évolue désormais à Lyon. Depuis, le joueur a semble-t-il changé, même si, comme le souligne Rio Mavuba en conférence de presse, il faut parfois le rappeler à l'ordre. "De temps en temps, je lui remonte les bretelles, mais Eden est quelqu'un qui bosse. Il a peut-être été parfois maladroit sur certaines déclarations, mais il a fait des efforts, notamment sur le plan défensif", tempère ainsi le capitaine du Losc. Sans doute déçu par ces deux dernières semaines, qui ne font toujours pas de lui un prophète en son pays, le Belge va donc retrouver son terrain de jeu préféré dès samedi face à Caen, dans le cadre de la 29e journée de Ligue 1. Les défenseurs normands peuvent d'ores et déjà se préparer à servir de défouloir à la frustration du jeune homme...