Haussler entre les gouttes

  • A
  • A
Haussler entre les gouttes
Partagez sur :

Heinrich Haussler a remporté en solitaire la treizième étape du Tour de France entre Vittel et Colmar. L'Allemand a distancé sur la fin de parcours Sylvain Chavanel au terme de 200 kilomètres courus dans le froid, sous la pluie et le brouillard.

Heinrich Haussler a remporté en solitaire la treizième étape du Tour de France entre Vittel et Colmar. L'Allemand a distancé sur la fin de parcours Sylvain Chavanel au terme de 200 kilomètres courus dans le froid, sous la pluie et le brouillard.Cette fois il a levé les bras. Deuxième de Milan-San Remo et du Tour des Flandres cette année, Heinrich Haussler, le sprinteur de la Cervelo, a effectué un grand numéro vendredi sur les routes de la 13e étape du Tour pour remporter sa première étape sur la Grande Boucle. Derrière, Rinaldo Nocentini reste conserve son maillot jaune, tandis que le statu quo continue chez les favoris.La première banderille est portée par Christophe Moreau, qui, dès le troisième kilomètre, fait le trou en compagnie de six hommes dont Jens Voigt (Saxo Bank) et Sylvain Chavanel (Quick Step). L'écart ne passant pas la minute, ce dernier décide de prendre la poudre d'escampette en compagnie de Heinrich Haussler (Cervelo) et de Ruben Perez (Euskatel Euskadi). Les trois hommes comptent jusqu'à neuf minutes d'avance sur le peloton. Chavanel lâche prisePour les hommes de tête, la principale difficulté de la journée, le col du Platzerwasel, est fatal à Ruben Perez tandis que Chavanel et Haussler passent au sommet avec trois minutes trente d'avance sur un peloton, délesté notamment de Denis Menchov, décidément bien à la peine sur ce Tour.Tandis que Brice Feillu (Agritubel) et Amets Txurruka (Euskatel Euskadi) se lancent à la poursuite des deux fuyards, Haussler dépose Chavanel au 44e kilomètre pour partir seul à la conquête de cette 13e étape. Impressionnant de puissance, le coureur de la Cervelo s'impose, en larmes, à Colmar quatre minutes devant Txurruka, qui devance Brice Feillu, qui grapille quelques places au général.