Hambourg ne baisse pas le pied

  • A
  • A
Hambourg ne baisse pas le pied
Partagez sur :

BUNDESLIGA - Grâce à sa victoire sur le Bayern Munich (1-0), Hambourg conforte son fauteuil de leader de Bundesliga.

Hambourg a conforté son fauteuil de leader samedi dans le cadre de la 7e journée de Bundesliga en dominant le Bayern Munich sur le plus petit des scores (1-0) grâce à une réalisation du Croate Petric. Troisièmes avant cette rencontre, les Bavarois rétrogradent quant à eux à la sixième place du classement général.Pour retrouver le trône de la Bundesliga qui le fuit depuis mai 2008, le Bayern devra encore patienter un peu... Avant même d'en découdre avec Hambourg ce samedi soir, les Munichois se savaient condamnés à la patience, assurés au mieux de buter sur les talons d'un Bayer Leverkusen invincible cette saison en championnat et vainqueur plus tôt dans l'après-midi sur la pelouse de Cologne (1-0). Un sort déjà scellé qui a sans doute eu raison des velléités bavaroises lors du choc de la 7e levée. Malgré la présence au coup d'envoi d'un Ribéry titularisé par Louis Van Gaal pour la première fois en Bundesliga cette saison, le Bayern s'est heurté au froid réalisme d'un HSV balbutiant depuis la blessure de Guerrero. Un leader jusqu'alors infaillible en championnat qui avait perdu de sa superbe ces derniers temps, en chutant lourdement sur la scène continentale, en Ligue Europa contre le Rapid de Vienne (3-0), puis en Coupe d'Allemagne face à la modeste formation d'Osnabrück.Stuttgart se donne de l'airSurpris par une action d'école initiée par son ancien élève Zé Roberto et conclue par le Croate Petric peu avant l'entrée dans le dernier quart d'heure, le Bayern a perdu plus que trois points ce samedi à Hambourg. Alors qu'ils venaient d'enchaîner trois succès en Bundesliga et demeuraient sur cinq victoires consécutives toutes compétitions confondues, les Munichois sont tombés de haut. De trois places précisément. Schalke 04, le Werder Brême et Wolfsburg n'ayant pas perdu leur temps quant à eux ce week-end.Désormais troisièmes, les joueurs de Gelsenkirchen se sont en effet adjugé le 75e derby de la Ruhr, en tombant un Borussia Dortmund qui n'a remporté qu'un seul de ses onze derniers matches à domicile (0-1). Quant aux Brémois et aux Loups, ils n'ont pas fait dans le détail pour prendre la mesure de Mayence (3-0) – avec un doublé de Pizarro à l'appui - et de Hanovre (4-2) respectivement. A noter enfin la bouffée d'oxygène inspirée par un VfB moribond jusqu'à ce jour sur la pelouse de Francfort (0-3). Une réaction d'orgueil qui permet à Stuttgart de prendre ses distances avec la zone rouge. Dimanche, le Hertha Berlin serait bien inspiré d'en faire autant contre Hoffenheim...