Hambourg et Leverkusen se neutralisent

  • A
  • A
Hambourg et Leverkusen se neutralisent
Partagez sur :

FOOT - Les deux leaders du championnat d'Allemagne, Hambourg et Leverkusen ont fait match nul (0-0), lors de la 9e journée.

Statut quo en tête de la Bundesliga ! Les deux leaders du classement, Hambourg et Leverkusen se sont quittés sur un triste 0-0. De son côté, le Bayern Munich s'est imposé à Fribourg (2-1), alors que le Werder Brême a battu Hoffenheim (2-1).Auteurs d'un début de saison en tout point identique avec six victoires au compteur et deux nuls obtenus lors de la première et la sixième journée, Hambourg et le Bayer Leverkusen étaient tous deux désireux de distancer leur adversaire du soir. Cette rencontre n'a pas dérogé à la règle. Dés l'entame de cette rencontre, la bataille du milieu de terrain fait rage avec beaucoup d'engagement de part et d'autre. Les deux formations se cherchent et tentent de se contenir en commettant de nombreuses fautes destinées à couper l'action de leur adversaire. Une occasion de part et d'autre en première période ne suffisent pas à débloquer ce match. Les deux co-leaders rentrent au vestiaire sur ce score nul et vierge.Au retour des vestiaires, les coéquipiers de Berg repartent au combat mais se heurtent à une solide défense du Bayer qui fait bloc et qui repousse les vagues offensives hambourgeoises. Cette affiche n'aura séduit que dans le dernier quart d'heure où les deux équipes se sont réellement libérées. Le HSV et le Bayer Leverkusen se séparent sur ce score de parité (0-0) et conservent leurs positions de leaders de Bundesliga.Le Bayern Munich se replaceLe Bayern Munich a quant à lui retrouvé le sourire. En s'imposant sur la pelouse de Fribourg (1-2) ce samedi, les Bavarois ont coupé court à leur série de deux matches sans victoire. Thomas Müller a mis son équipe sur les bons rails en ouvrant le score juste avant la mi-temps. Les Fribourgois dans l'ensemble trop timides pour espérer inquiéter la formation bavaroise encaissent un second but en milieu de seconde période à la suite d'un coup du sort avec ce but malheureux de Du-Ri Cha contre son camp (0-2, 68e).La réduction du score de Reisinger en toute fin de rencontre n'aura été qu'anecdotique. Si l'essentiel est là pour le Bayern qui engrange là sa quatrième victoire de la saison, la manière laisse toujours à désirer. A Bordeaux d'en profiter...