Guirado, 31e homme

  • A
  • A
Guirado, 31e homme
Partagez sur :

RUGBY: En l'absence de Luc Ducalcon blessé, le staff tricolore a décidé de faire appel aux services de Guihem Guirado pour le remplacer.

En l'absence du pilier Luc Ducalcon blessé et donc indisponible pour la tournée automnale du XV de France, le staff tricolore a décidé de faire appel aux services du talonneur de l'USAP, Guihem Guirado pour le remplacer. Harinordoquy et Burban, respectivement blessés à la cheville et au pouce, sont également incertains pour ces matches-test.On attendait le pilier polyvalent de Toulouse, Jean-Baptiste Poux, mais Marc Lièvremont, le sélectionneur du XV de France, a choisi pour suppléer le Castrais Luc Ducalcon, victime d'une entorse des ligaments internes du genou droit vendredi, lors de la défaite du CO à Perpignan (17-15), d'appeler le talonneur catalan, Guihem Guirado (23 ans ; 1,83 m, 105 kilos), à son avantage lors de ce même match puisque auteur de l'essai de la victoire de l'Usap.Déjà apparu à deux reprises avec les Bleus lors du Tournoi 2008, face à l'Italie (25-13), puis rappelé pour participer à la tournée dans l'éhmisphère sud l'été dernier, au cours de laquelle il prendra part à la défaite face à l'Australie (22-6), Guirado s'imposait comme une évidence, tant par son excellent début de saison dans la foulée de sa participation active à la reconquête du Brennus catalan, que par son positionnement dans la hiérarchie des talonneurs tricolores, derrière le Toulousain Servat et le Parisien Szarzewski, mais devant l'autre talon du Stade Français, Benjamin Kayser.Burban et Harinordoquy également incertainsReste que ce rappel donne lieu à une modification des équilibres au sein de la sélection des avants tricolores avec non plus cinq piliers (Marconnet, Mas, Barcella, Domingo et Ducalcon) pour deux talonneurs (Szarzewski, Servat), mais désormais quatre piliers pour donc trois talons. Avant de trembler jeudi prochain devant leur télévision lors de la 12e journée du Top 14, qui précédera le rassemblement des Bleus, Marc Lièvremont et ses adjoints seront à l'affût des nouvelles du Parisien, Antoine Burban, qui déplorait samedi, à l'issue du match nul (19-19) à Clermont, un pouce retournée et devait se soumettre à une IRM en début de semaine. Mais aussi du Biarrot Imanol Harinordoquy qui, touché avant le repos à une cheville à Montauban, n'était pas réapparu en seconde période.