Guingamp s'enfonce face au Havre

  • A
  • A
Guingamp s'enfonce face au Havre
Partagez sur :

FOOTBALL - Guingamp continue sa mauvaise série et s'incline une nouvelle fois face au Havre, lundi, lors de la 12e journée de Ligue 2.

Incapables de remporter un match depuis le 23 août, les Guingampais continuent leur mauvaise série après leur nouvelle défaite, lundi, à domicile, face au Havre (1-2), pour le compte de la 12e journée de Ligue 2. De leur côté, les Normands profitent de cette victoire pour monter provisoirement sur le podium. Cet été, Le Havre et Guingamp partageaient le même objectif, celui de la montée en Ligue 1. Après douze journées, les ambitions des uns ne sont déjà plus celles des autres. Lundi, les Guingampais se retrouvent plongés un petit peu plus encore dans le doute après avoir concédé leur cinquième défaite de la saison face à des Normands qui remontent ce soir, mais de façon provisoire, sur le podium de la Ligue 2. Alors que la suite de cette levée aura lieu mardi, les Bretons restent scotchés à une inquiétante seizième place avec seulement 11 points. Au Roudourou, sous les yeux du sélectionneur Raymond Domenech venu humer l'air breton qui avait fait tant de bien aux Bleus contre les Féroé, l'En Avant a d'entrée pris le match à l'envers, concédant l'ouverture du score après quelques minutes de jeu sur un corner. Nicolas Gillet, à la réception du ballon au point de penalty, armait une reprise de volée du gauche qui trouvait le petit filet de Stéphane Trévisan (0-1, 8e). La grève des supporters guingampais entamée dès le début du match n'était pas prête de s'arrêter. C'est donc dans un silence de cathédrale que les Normands corsaient l'addition à la demi-heure de jeu sur un bijou de Stéphane Noro. Le milieu de terrain rappelait à tous que sa frappe de balle n'a rien perdu de sa superbe en décochant d'une trentaine de mètres du but un tir à la trajectoire bombée qui venait se loger sous la barre (0-2, 29e) ! Sonnés, les joueurs de Victor Zvunka allaient néanmoins réagir. Alors que leurs incursions dans le camp havrais s'étaient révélées rares jusque-là, les Bretons profitaient d'un coup de pied arrêté tiré par Thibaut Giresse repris victorieusement de près par Bakari Koné pour réduire la marque (1-2, 40e). Au repos, les locaux ne payaient pas très cher leur apathie. Ils repartaient sur une meilleure dynamique en seconde période mais le buteur Koné compliquait la tâche de ses coéquipiers en écopant d'un second carton jaune évitable qui valait à l'En Avant de jouer à un de moins pendant plus d'une demi-heure (54e). Valeureux, les Guingampais tentaient d'arracher l'égalisation mais manquaient le coche lorsque Moustapha Allaoui voyait sa reprise de la tête heurter le poteau de Johny Placide (64e). Les Bretons ne seront plus jamais aussi proches d'empocher un point. Cédric Baseya manquait même dans le temps additionnel de rendre la soirée guingampaise plus douloureuse encore mais l'attaquant du Hac perdait son face-à-face avec Trévisan...