Guingamp calme les Canaris

  • A
  • A
Guingamp calme les Canaris
@ Maxppp
Partagez sur :

LIGUE 2 - Le club breton bat Nantes (2-0), qui voit s'échapper la Ligue 1.

LIGUE 2 - Le club breton bat Nantes (2-0), qui voit s'échapper la Ligue 1. Si un vent de folie commençait à parcourir les bords de l'Erdre, celui-ci a sans doute pris fin, lundi, en clôture de la 32e journée de Ligue 2. En effet, Nantes, qui se voyait coiffer son monde pour prendre la troisième place et s'offrir un aller simple vers la Ligue 1, a sans doute signé un bail d'un an de plus dans l'antichambre de l'élite, après la défaite concédée à Guingamp (2-0). Avec huit points de retard sur Metz et Arles-Avignon à huit journées de la fin du championnat, la mission s'annonce désormais quasiment impossible. En revanche pour les Guingampais, l'espoir de maintien est toujours vivace. Les joueurs de Victor Zvunka, dix-neuvièmes au coup d'envoi, commencent donc la rencontre avec la volonté de ne pas mourir. Une envie qui se traduit d'entrée puisque Grax, lancé dans la profondeur, prend de vitesse Pierre mais voit finalement sa frappe repoussée par Kamenar (3e). Les Nantais, de leur côté, tentent bien de réagir mais Abdoun, qui profite d'un débordement de Lejeune, enlève trop sa frappe pour inquiéter Gauclin (18e). C'est finalement Guingamp qui trouve l'ouverture quand Mathis, bien servi par Grax, trompe le portier adverse d'un extérieur du pied droit de l'entrée de la surface (1-0, 39e). Au retour sur le pré, les vainqueurs de la Coupe de France 2009 se mettent définitivement à l'abri quand Giresse se recentre pour armer une frappe du gauche à ras de terre que Kamenar ne peut dévier (2-0, 48e). La suite de la partie est assez terne, et les changements opérés par Baptiste Gentili, le technicien des Canaris, n'y changent rien, les Costarmoricains tiennent une victoire, qui n'est pas pour autant un passeport vers le maintien comme le rappelle Giresse, interrogé par Eurosport : "On a fait un beau match, on n'a pas concédé d'occasions. Maintenant le plus dur c'est de continuer comme ça".