Guay venge le Canada

  • A
  • A
Guay venge le Canada
@ Reuters
Partagez sur :

SKI - Après des JO décevants, le Canadien Eric Guay a remporté le Super-G de Kvitfjell.

SKI - Après des JO décevants, le Canadien Eric Guay a remporté le Super-G de Kvitfjell. Il est arrivé deux semaines trop tard ! Victorieux du Super-G de Kvitfjell dimanche, Erik Guay aurait sans doute mille fois préféré réussir cette performance le 19 février dernier lors de l'épreuve des JO. Sur la piste de Whistler Mountain, le Canadien était alors resté bloqué à la 5e place, comme lors de la descente quatre jours plus tôt, manquant pour trois petits centièmes d'apporter la seule médaille au ski alpin canadien à Vancouver. En Norvège, Guay a cette fois-ci eu la réussite avec lui. Pour deux centièmes, il a devancé l'Autrichien Hannes Reichelt, qui a bien cru surprendre tout le monde avec le dossard numéro 1. Ils sont en effet nombreux à s'être cassé les dents sur le temps de référence de Reichelt, auteur d'un bas de parcours tonitruant. Et en particulier les Suisses. Tous trois en tête à mi-course, Janka, Cuche et Défago ont raté le coche sur le bas du tracé. Janka a commis une faute qui l'a relégué à la septième place à plus d'une demi-seconde. Cuche, victorieux de la descente samedi et du petit globe de la spécialité, a été disqualifié pour avoir manqué une porte. Enfin, Défago a mystérieusement perdu un ski en pleine course... Les Français au-delà de la 20e place Il aura finalement fallu attendre le dossard 18 et le passage d'Eric Guay pour voir un skieur enfin tomber la marque de Reichelt. Mais le Canadien s'est lui aussi fait peur ! Crédité de plus d'une seconde d'avance à mi-parcours, Guay n'a finalement conservé que deux petits centièmes à l'arrivée, pour remporter le premier Super-G de sa carrière, sa seconde victoire en coupe du monde après la descente de Garmisch-Partenkirchen en 2007. La station bavaroise sera justement le théâtre des finales de coupe du monde la semaine prochaine. En vue du classement général, Carlo Janka, septième de la course, a repris 24 points sur un Benjamin Raich en perte de vitesse. 38e de la descente samedi et 19e du Super-G dimanche, l'Autrichien ne compte plus que 56 unités d'avance sur le Suisse, à quatre courses du terme de la saison. Sixième à Kvitfjell, Michael Walchhofer est toujours bien placé pour s'adjuger le petit globe de cristal de la discipline. L'Autrichien compte toujours 46 points d'avance sur Aksel Lund Svindal, troisième ce dimanche à 31 centièmes de Guay, ex-aequo avec le Suisse Tobias Grünenfelder. Des considérations bien éloignées de celles des Français, encore une fois assez loin du compte. Les meilleurs, Adrien Théaux et Yannick Bertrand, ont terminé au-delà de la 20e place...